Divergence des savants sur un hadîth

Share Button

SHeikh Muhammad Ibn Sâlih al-‘Uthaymîn (rahimahullâh)

Il a été demandé à SHeikh Muhammad Ibn ’Uthaymîn ce que devait être la position du débutant en sciences religieuses vis-à-vis des savants contemporains, lorsqu’ils divergent sur l’authenticité d’un hadîth par rapport aux savants anciens ? Comment devons-nous agir sur le sujet ?

SHeikh Muhammad Ibn Sâlih al-’Uthaymîn (rahimahullâh) a répondu que si la personne a la capacité de connaitre les raisons qui rendent le hadîth faible, et qu’elle reconnait ainsi la faiblesse de ce hadîth, alors elle doit suivre ce qui s’avère être pour elle le plus véridique sur la question, sans prendre en compte les paroles des contemporains ou des anciens.

Read More


Le croyant qui se mêle aux gens

Share Button

SHeikh ‘Abdullâh al-Bassâm & SHeikh Muhammad Ibn ’Uthaymîn

Le Messager d’Allâh (sallallahu ‘alayhi wa salam) a dit : « Le croyant qui se mêle aux gens et patiente sur leurs torts, est meilleur que le croyant qui ne se mêle pas aux gens et ne patiente pas sur leurs torts. »

Degré d’authenticité du hadîth :

C’est un hadîth bon. Al-Manâwî a dit : Ce hadîth a été rapporté par Ahmad et al-Bukhârî dans al-Adab al-Moufrad. Tirmidhî l’a rapporté avec une bonne chaîne de transmission. Tous l’ont rapporté d’après ‘Abdullâh Ibn ‘Oumar Ibn al-Khattâb. Ceci dit, at-Tirmidhî n’a pas mentionné le nom du Compagnon dans son rapport, mais à plutôt dit : « d’après un SHeikh parmi les Compagnons du Prophète (sallallahu ‘alayhi wa salam). » Al-Hâfidh al-‘Irâqî dit : « Il n’a été rapporté que d’une seule voie, et considéré comme bonne. » et il en est ainsi. Certes al-Hâfidh (Ibn Hajar) dit dans al-Fath que sa chaîne de transmission est bonne, comme indiqué ici dans Bouloûgh al-Marâm.

Read More