La pornographie en islam et aux visionneurs de pornographie

la pornographie en islam
Share Button

La pornographie en Islam et Aux visionneurs de pornographie

[Cheikh ’abd ar Razzaq al ’Abbad]

Il est absolument interdit en Islam de regarder les films pornographiques, ou des photos de femmes et d’hommes nus.
Cela dans le dessein de faire obstruction à l’immoralité, de préserver la dignité humaine et de combattre la perversité qui gangrène aujourd’hui la vie sociale à l’échelle planétaire.
Pour l’humain normal et sain d’esprit la pornographie représente une décadence absolue et une putréfaction de la nature sexuelle.

Read More


Le musulman peut-t-il manger de la nourriture des gens du Livre (juifs et chrétiens), leur offrir des livres islamiques, prier devant eux et aller avec eux dans leurs églises

Share Button

La fatwa numéro ( 3262 ) :

Q1 : Certains de mes camarades de classe chrétiens m’invitent à manger chez eux. M’est-il permis de manger de leur nourriture s’il est établi qu’elle est licite (Halal) du point de vue de la Charia ?

Read More


Interdiction de revenir sur sa donation ou sur son aumône

Share Button

Question :

A-t-on le droit de reprendre ce qu’on a offert au frère germain ?

Quelle en est la preuve ?

Réponse :

Ce n’est pas permis, car le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a dit :

Read More


Compilation des Fatwas de Cheikh Ibn Baz – Volume 4 – Le dogme islamique

Share Button

Louanges à Allah Seigneur de l’Univers, et Prières et Salut soient sur le Prophète d’Allah ainsi que sa famille et ses compagnons, et qui suit son chemin et se guide de ses directives jusqu’au Jour de la Résurrection. Après ce préambule, chers frères en Allah, le comité chargé de répartir les colloques et conférences dans ce pays, a vu bon que l’intitulé de la parole de ce soir soit (démonstration du sens de “Pas de Dieu autre qu’Allah”). J’ai approuvé tout de suite puisque cette parole contient l’origine de la religion, le fondement de la confession, par laquelle Allah a différencié entre le mécréant et le musulman, à laquelle tous les Prophètes ont appelé et pour laquelle les Livres sont révélés et les Djinns et les humains furent créés, et à laquelle Adam a appelé, Prières et Salut d’Allah soient sur lui, et a bien suivi, lui et sa progéniture, jusqu’au temps de Noé. Puis, l’association a eu lieu du temps de Noé, ce qui a fait qu’Allah le leur a envoyé, Prières et Salut d’Allah soient sur lui, afin de les appeler à croire à l’unicité d’Allah et pour leur dire: {Ô mon peuple, adorez Allah. Pour vous, pas d’autre divinité que Lui}.

Read More


Compilation des Fatwas de Cheikh Ibn Baz – Volume 2 – Le dogme islamique

Share Button

[1]Signification de “Nul n’est digne d’être adoré en dehors d’Allah. Louange à Allah Seigneur de l’univers. Que la prière et le salut soient sur celui qui fut envoyé comme un signe de miséricorde à l’humanité, ainsi que sur sa famille, ses compagnons et ceux qui l’ont suivi dans la bienfaisance jusqu’au Jour Dernier. Après ce préambule: J’ai pris connaissance de ce qu’a écrit notre frère en Allah, l’érudit cheikh `Omar ibn ‘Ahmad Al-Malybârî au sujet du sens de “il n’y a pas d’autre divinité en dehors d’Allah”. J’ai médité sur l’éclaircissement que son éminence a apporté à l’avis partagé par trois courants d’opinion concernant le sens de ce précepte. En voici l’explication: Premièrement, il n’y a, en réalité, pas d’autre divinité à part Allah. Deuxièmement, on ne doit obéir qu’à Allah Seul. Troisièmement, il n’y a pas de Seigneur en dehors d’Allah. De l’avis de son éminence, le premier courant a raison. En effet, c’est ce que démontre le Livre d’Allah, Gloire et Pureté à Lui, dans plusieurs versets. Ainsi l’Exalté dit: {C’est Toi [Seul] que nous adorons, et c’est Toi [Seul] dont nous implorons secours}[2]. L’Exalté dit encore: {Et ton Seigneur a décrété: “N’adorez que Lui}[3]; Il ajoute: {Je n’ai créé les djinns et les hommes que pour qu’ils M’adorent}[4].

Read More


Compilation des Fatwas de Cheikh Ibn Baz – Volume 1 – Le dogme islamique

Share Button

Louange à Allah et que Sa bénédiction et Ses salutations soient sur notre Prophète et notre maître Mohammad, le digne de confiance, sa famille, ses Compagnons et sur quiconque suit la bonne voie jusqu’au Jour de la Rétribution. Son Excellence, le cheikh `Abd-Al-`Azîz ibn `Abd-Allah ibn Bâz, a accepté que l’on rassemble ses fatwas, ses correspondances et ses conférences dans un livre unique en plusieurs volumes, afin de répondre au souhait d’un grand nombre et de mettre à notre portée un travail d’une grande importance pour la science religieuse – qu’Allah (Exalté soit-Il) fasse que cet ouvrage soit bénéfique, le mette dans la balance des bonnes œuvres de son éminence, accomplies dans le domaine de la science, et efface, par son biais, tous les doutes grâce à la mobilisation de frères du Royaume et de l’étranger qui se sont efforcés de rassembler et d’échanger les travaux du Cheikh, par amour pour sa personne et pour la protection de ses publications.

Read More


La prière de consultation – Salat d’Al Istikhara

comment faire la priere de consultation
Share Button

Sheykh Muhammad Nasîr al Din Al Albânî

Dans le hadith : « Jabir b. ‘Abdullah  : le Messager d’Allah nous enseignait la consultation dans toutes les décisions à prendre comme il nous enseignait le Coran ». Il disait : «  Lorsque l’un de vous décide de faire quelque chose qu’il fasse deux rak’ahs autres que les prières obligatoires, puis qu’il dise :

« Ô Seigneur ! Je Te consulte de par Ta connaissance et je T’implore de m’accorder le pouvoir de Ton pouvoir et je Te demande de Ton immense générosité. Car Tu es certes capables et je suis incapable. Tu sais tout tandis que moi, je ne sais pas et c’est toi le Grand Connaisseur de tout ce qui est inconnu. Ô Seigneur ! Si Tu sais que cette chose [et tu nommes clairement la chose en question] est une source de bien pour moi dans ma religion, dans ma vie présente et dans ma vie future (ou il dit : ici-bas et dans l’au-delà) destine-la-moi et facilite-la-moi puis bénis-la-moi. Et si Tu sais que cette chose est pour moi une source de mal dans ma religion, dans ma vie présente et ma vie future (ou il dit : ici-bas et dans l’au-delà) détourne-la moi et détourne-moi d’elle et prédestine-moi le bien là ou il se trouve puis rends-moi satisfait de cette décision ».

Read More