Célébrer les fêtes des associateurs (mushrikin)

Share Button

Shaykhul-Islam Ibn Taymiya (RahimAllah)

 

Shaykhul-Islam Ibn Taymiya (rahimahullah) a dit dans son commentaire du verset :

« Ceux qui ne donnent pas de faux témoignages (yashadun az-zur); et qui, lorsqu’ils passent auprès d’une frivolité, s’en écartent noblement » [sourate Al-Furqan :72]

En ce qui concerne les fêtes des associateurs (mushrikin) : elles combinent la confusion, les désirs physiques et le mensonge, il n’y a en elles aucun avantage religieux et la satisfaction de l’instant qu’elles apportent se termine seulement dans la douleur. Ainsi, elles sont le mensonge et témoigner (comme dans le verset) de cela signifie y participer.

Le verset loue et recommande (ceux qui ne sont pas témoins du mensonge), ce qui signifie recommander vivement aux gens d’éviter de participer à leurs fêtes et d’autres sortes de mensonge. Nous comprenons qu’il est mauvais de participer  à leurs fêtes parce qu’elles sont appelées Az-Zur (le mensonge).

Il (le verset) indique qu’il est haram de le faire pour de nombreuses raisons, parce qu’Allah l’a appelé Az-Zur. Allah condamne celui qui ment (Az-Zur) même si cela ne nuit à personne d’autre, comme dans le verset interdisant Az-Zihar (forme de divorce dans lequel l’homme dit à sa femme : « Tu es pour moi comme le dos de ma mère »), où Allah dit :

« Ils prononcent certes une parole blâmable et mensongère (zur) » [sourate Al-Mujadala :2]

Read More


Les effets des péchés

Share Button

Al-imam Ibn Qayyim Al-Jawziyyah (RahimAllah)

 

UN: Un obstacle à la connaissance: La connaissance est une lumière qu’Allah jette dans le cœur et la désobéissance éteint cette lumière.

L’imam Shafi’i  a dit: ” je me suis plaint à Waki’ de la faiblesse de ma mémoire, aussi il m’a commandé d’abandonner la désobéissance. Et m’a informé que la connaissance est une lumière. Et que la lumière d’Allah n’est pas donnée au désobéissant “…

DEUX: Un obstacle à la suffisance: Seule laTaqwa (crainte pieuse) conduit à la suffisance, l’abandon de Taqwa cause la pauvreté. Il n’y a rien qui puisse apporter la suffisance comme l’abandon de la désobéissance.

TROIS: Un obstacle à l’obéissance (à Allah). S’il n’y avait aucune autre punition pour le péché que le fait qu’il empêche l’obéissance à Allah, alors ce serait suffisant.

QUATRE: La désobéissance affaiblit le cœur et le corps. L’affaiblissement du cœur est quelque chose de clair. La désobéissance ne cesse de l’affaiblir, jusqu’à ce que la vie du cœur cesse complètement.

CINQ: La désobéissance réduit la durée de vie et détruit toutes les bénédictions. Tout comme la droiture augmente la durée de vie, les péchés la réduisent.

SIX: La désobéissance sème ses propres graines et donne naissance à elle-même jusqu’à ce qu’il soit difficile au serviteur de se séparer d’elle et d’en sortir.

Read More


Se soigner chez les Devins

Share Button

Shaikh ‘Abdul-‘Aziz ibn ‘Abdullah ibn Baz (rahimAllah)

 

Question : Il y a un groupe des gens qui traitent les maladies par la médecine traditionnelle selon ce qu’ils disent. Ainsi quand je suis allé chez l’un d’entre eux il m’a dit : « Écris ton nom et le nom de ta mère, et reviens demain. ». Puis, lorsque la personne revient, ils lui disent : « En vérité vous avez tel et tel mal et votre remède est tel et tel. » Un d’entre eux dit qu’il emploie la Parole d’Allah dans le traitement. Ainsi quel est votre avis concernant ces gens et quel est le jugement sur le fait d’aller chez eux ?

 

Réponse : Quiconque fait cela dans son traitement des maladies, alors c’est une preuve qu’il emploie les djinns et il revendique la connaissance des choses invisibles. Ainsi, il n’est pas permis de chercher le traitement des maux avec lui. De même, il n’est pas permis d’aller chez lui ou de lui demander quoi que ce soit. Ceci en raison de la parole du prophète (sallallahu ‘alayhi wasallam) sur cette catégorie de gens : « Quiconque va chez un devin et lui demande quelque chose, aucune  prière ne sera acceptée de lui pendant quarante nuits. » Rapporté par Muslim dans son Sahih.

Read More


Paroles des imams sur l’interdiction de raser la barbe

Share Button

Shaikh ‘Ali Hassan Al-Halabi

 

La majorité des savants de Fiqh a affirmé l’interdiction de raser la barbe. Certains d’entre eux ont déclaré que c’était makruh (détesté), cependant ils appliquaient de nombreuses fois ce jugement aux choses interdites. Ceci parce que les gens (les savants) du passé donnaient le terme makruh (détesté) pour Haram (illicite), comme cela a été transmis d’eux dans les livres d’Ussul-ul-Fiqh (les Principes de Jurisprudence). [1]

1. Le grand savant, Ibn Hazm Al-Andalussi a dit : « Ils – c’est-à-dire les imams – ont unanimement reconnu que le rasage de la barbe défigure (la création d’Allah) et ce n’est pas permis. » [2]

 

2. Shaikh-ul-Islam Ibn Taimiya a dit : « Le rasage de la barbe est illicite (Haram). » [3]

 

3. Ibn ‘Abidin, parmi les notables des savants Hanafi – a dit : « Il est interdit à l’homme de couper sa barbe – c’est-à-dire la raser. » [4]

Read More


Jugement sur Celui qui Abandonne la Prière

Share Button

Shaikh Muqbil Bin Hadi Al-Wadi’i (RahimAllah)

 

Question : La personne qui abandonne la prière est-elle considérée comme mécréante?

Réponse : Celui qui abandonne la prière est considéré comme un mécréant (Kafir) en raison de ce que l’imam Ahmad a rapporté dans son Musnad et aussi Muslim dans son Sahih, d’après Jabir (radhiyallahu ‘anhu) qui rapporte que le prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam) a dit : « Il y a entre le serviteur (d’Allah) et la mécréance (Al-Kufr) ou le polythéisme (As-Shirk) la prière (As-Salat). ». Aussi en raison de ce que Abû Dawûd a rapporté dans ses Sunan d’après Burayda (radhiyallahu ‘anhu) qui rapporte que le messager d’Allah (sallallahu ‘alayhi wa sallam) a dit : « Le pacte entre nous (les musulmans) et eux (les mécréants) est la prière (As-Salat), quiconque l’abandonne a certes mécru. » Et le Seigneur Tout-Puissant dit dans Son Noble Livre : « Puis leur succédèrent des générations qui délaissèrent la prière et suivirent leurs passions. Ils se trouveront en perdition,. » [Sourate Maryam : 59]

Read More


La voie des khawâridj, takfiriyyîn

Share Button

Dr Sulaymân ‘Abdi-R-Rahmân Al-Huqayl
-Professeur d’éducation à l’Université Islamique « Imâm Muhammad Ibn Sa’ûd »-


La voie des khawâridj, takfiriyyîn
… , est la voie du chaos et jamais celle de l’Islâm !Tuer des musulmans et des non musulmans, commettre des attentas, sortir de l’obéissance du gouverneur … !
Le Comité des Grands Erudits dans le manifeste,
daté du Royaume a aussi signé ce 02/04/1419 H.

« Ce qui se passe dans de nombreux pays musulmans et dans d’autres comme actes sanguinaires, destructions, explosions, tueries, et qui perturbe la sécurité des gens, sème la panique dans la société et menace la vie de personnes innocentes et leurs biens, a conduit le Comité à produire un manifeste où il est prononcé le jugement de ces crimes, conformément aux ordres d’Allâh et pour conseiller Ses serviteurs, mais aussi pour que soit dissipée toute incompréhension affectant les concepts. Nous disons donc, par la grâce d’Allâh :

« Le jugement du blasphème relève de la charî’ah et revient à Allâh et à Son Messager.
Comme le jugement des bonnes œuvres et du péché est du ressort d’Allâh et de Son Prophète, le jugement du blasphème et de la profanation l’est aussi. Tout ce qu’on qualifie de blasphème, que ce soit des propos ou des actions, n’est pas un blasphème majeur qui exclut la personne concernée de la Communauté musulmane. »

Read More


La parole claire mettant en garde contre les terroristes et le terrorisme

Share Button

Ecrit par Cheikh Mohammed Abd El Hadi, imam de la Mosquée As-Sounnah à marseille. Le vendredi 29 juillet 2005.
Louanges à Allah Seul ; que la prière et le salut soient sur l’ultime prophète, ainsi que sur ses compagnons et sa famille.

Les récents événements qui se sont produits à Londres, en Égypte, ainsi que ceux qui ont eu lieu auparavant au Pays des deux Lieux Sacrés, pays de l’Unicité, et dans d’autres pays encore, consistant à répandre le sang, tuer les innocents, détruire les maisons, mettre le feu aux biens publics et privés, faire sauter les ponts, piéger les voitures, épouvanter les gens paisibles, semer la corruption sur terre et détruire les cultures et le bétail, sont des actes criminels que ni les lois célestes, ni les esprits équilibrés, ni la nature droite n’admettent.

Les auteurs de ces crimes ne peuvent en aucune manière justifier leurs actes, parce qu’aux yeux de la religion ce sont des actes interdits, infâmes et nuisibles. Ces événements qui s’enfoncent dans les profondeurs du crime, ne sont pas un simple effort d’interprétation (ijtihad), une divergence d’opinion, une erreur d’interprétation, un égarement dû à l’ignorance ou la prédominance d’une confusion, que l’on pourrait guérir en dissipant les ambiguïtés par le biais de l’enseignement, la patience, la tolérance, le dialogue calme et constructif, l’invitation à la vérité par la sagesse et le bon conseil, ou bien en discutant de la meilleure manière.

Non ! C’est de leur part une obstination à commettre des crimes, bien qu’ils en connaissent le caractère illicite, infâme, répugnant et abominable. C’est un mépris de la vérité après l’avoir connue et un refus de l’évidence.

Ce groupe égaré a fait de la destruction, l’explosion et la corruption son objectif ; sa voie consiste à s’attaquer à la personne et aux biens du musulman ainsi que du non musulman.

Ces gens sont devenus aveugles et se sont égarés.
Compte tenu de la traduction relative et rapproché de la parole du Très Haut.

Read More


Un repenti du takfir et de ceux qui rendent mécréant les Savants

Share Button

Sheikh Saleh Ibn Muhammad Al Louhaydane (Qu’Allah le préserve)

 

Quant au fait de commettre des assassinats et rendre mécréant autrui (Takfir), il ne fait aucun doute qu’il n’est pas autorisé au musulman de rendre mécréant un individu alors que le Prophète (paix et bénédictions d’Allah sur lui) a dit : « Celui qui dit à son frère musulman : Ô mécréant !* » ; alors que ce n’est pas le cas, c’est lui qui sera considéré ainsi. Celui qui dit à son frère musulman : « Ô mécréant ! » ou « Ô ennemi d’Allah ! » et ce n’est pas le cas, cela se retournera contre lui, c’est-à-dire que cette parole s’appliquera sur celui qui la proféré…


 Un repenti du takfir et de ceux qui rendent mécréant les Savants
Sheikh Saleh Ibn Muhammad Al Louhaydane

Voir la vidéo Format (mp4) |Télécharger | 04 min : 19


Question :

Ô Sheikh ! Je faisais partie de ceux qui ont été aveuglés par la compagnie de tous ceux qui ont commis et perpétraient des attaques terroristes ; et je faisais partie de ceux qui vous considérez comme mécréant ; cependant, et la louange est à Allah, je me désolidarise devant Allah de tout cela, en espérant également que vous allez me pardonner. Ô noble Sheikh, est-ce que les Khawaridj se reconnaissent-ils dans cette appellation ? Et est-ce que toute personne qui commet des actes de terrorisme et la destruction, fait partie des Khawaridj ? (Votre fils, Abu Muhammad).

Read More


Eclaircissement concernant les Khawâridjs

Share Button

SHeikh Sâlih Ibn Fawzân al-Fawzân (qu’Allâh le préserve)

 

Les « Khawâridjs » sont ceux qui se sont révoltés [sont sortis : kharoûdj] contre leur gouverneur à l’époque du khalifah de ’Uthmân (radhiallahu ’anhu). Leur révolte eut pour résultat l’assassinat de ’Uthmân (radhiallâhu ’anhu). Puis leur mal grandit encore durant le khalifah de ’Alî (radhiallâhu ’anhu), et ils se rebellèrent contre lui, et ont dit que c’était un mécréant. Ils ont aussi fait du « takfîr » [le fait de rendre mécréante une personne] sur les Compagnons (radhiallâhu ’anhum), car ces derniers ne voulaient pas être d’accord avec eux dans leurs fausses croyances.

Ainsi, ils jugèrent que tous ceux qui s’opposaient à eux sur leur point de vue étaient des mécréants |Kufâr]. En résultat, ils prononcèrent le takfir sur les meilleurs parmi la création, c’est-à-dire, les Compagnons du Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam). Pourquoi ceci ? Car ils (les Compagnons) n’étaient pas d’accord avec eux quant à leur égarement et leurs mauvaises croyances. Ils n’adhèrent pas à la Sounnah et à la Djamâ’ah (au groupe), et ils n’obéissent pas non plus au gouverneur. Plutôt, ils se rebellent contre lui, et renoncent au pacte d’allégeance avec lui, disant que cela ne fait pas partie de la religion, ils contredisent ainsi le conseil du Messager (sallallahu ’alayhi wa sallam) de montrer de l’obéissance et ils contredisent le commandement d’Allâh qui dit :

Read More


‘Amru Khalid

Share Button

Shaikh ‘Ubayd Al-Jabiri

Question : Est apparu un homme qu’on prétend être un prêcheur à Allah, qui se nomme ‘Amru Khalid, beaucoup de femmes sont très attirées par sa prêche, et même des hommes. Il y a maintenant des cassettes de lui, et il se montre à la télévision avec la barbe rasée, le vêtement sous les chevilles, d’ailleurs il porte le pantalon. Quel est votre conseil, qu’Allah vous récompense en bien, est-il autorisé d’écouter ses cassettes ?

Réponse : Le problème, c’est l’ignorance et l’antipathie des gens vis à vis des savants dont ils ignorent l’importance, ils ont donc pris à la place des savants, des imams de l’égarement qui les égarent de la Sunna. Ils prennent ainsi d’eux dans leur religion et leur pensée.
 

Premièrement : Cet homme (‘Amrû Khalid) est un des prêcheurs vers l’égarement, il fait partit des gens de philosophie, et de ceux qui suivent l’école de la pensé égarée d’ou vient Al-Ghazali, un des guides de cette école

Read More