Quelle est la bonne méthode pour mémoriser le Coran ?

Share Button

Par le Cheikh Abdullah Al Adani, qu’Allah le préserve

 Question :

«Quelle est la bonne méthode pour mémoriser le Coran ? Je révise beaucoup et malgré cela je n’arrive pas à mémoriser. Quelle est la solution ?»

Réponse :

« La réponse est comme tu viens de l’entendre.[1] En résumé, il faut que tu donnes une très grande importance au Coran et cela en mettant en pratique les trois points suivants :

1- Exceller dans sa lecture.

2- L’assiduité dans la mémorisation, même si tu ne mémorises qu’un petit peu.

Read More


La patience “La Solution pour les peines de la vie”

Share Button

Limam Ahmed (D.241H) a dit: «Allah a cité la patience (sabr90 endroits de Son Livr[2]. Et elle apparaît dans le hadith authentique:

ﺿ

«La patience est une lumière[3]

Le prophète a également dit :

ﻦﻣﺃﻭﻄﻋﻦﻣﻲﻄ

«Nuln’arudedonmeilleuretplusabondantqueceluidelapatienc[4].

Umar             a dit :«Nous avons considéré les meilleurs moments de nos vies, comme étant ceux dans les quel si l y avait la patience (sabr[5].

Alî             a dit :«Certes,la patience fait partie de la foi (îmân). Sa place est comme la tête quant au reste du corps »Puis il éleva la voix et dit : « En vérité ,Il ny a de foi (îmân)pour celui qui na pas de patienc[6].

 

Read More


Mérites de certaines sourates et de certains versets

Mérites de certaines sourates et de certains versets
Share Button

Mérites de certaines sourates et de certains versets

Divers Hadith Al Boukhari et Mouslim

 

Sourate : “Al-Fatiha” (L’ouverture)

Abou Sa’îd Rafi’ ibn Al-Mou’alla, qu’Allah soit satisfait de lui, a rapporté que le Messager d’Allah lui (que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur lui) a dit: ” Ne t’enseignerais-je pas la plus sublime sourate du Coran avant que tu sortes de la mosquée ? Il me prit par la main et lorsque nous fûmes sur le point de sortir, je lui demandai : “Ô Messager d’Allah, tu m’as dit que tu m’enseignerais la plus sublime des sourates du Coran” Il me répondit : “Louange à Allah. Seigneur de l’Univers” [Sourate : “Al-Fatiha” (L’ouverture)]. Cette sourate est (dénommée) ‘les sept versets répétés et elle est la lecture sublime que j’ai reçue ” (Hadith rapporté par Al Boukhari).

Read More


Le Mérite du verset Al-Koursy

saw
Share Button

 

“اللَّهُ لا إِلَهَ إِلا هُوَ الْحَيُّ الْقَيُّومُ لا تَأْخُذُهُ سِنَةٌ وَلا نَوْمٌ لَهُ مَا فِي السَّمَاوَاتِ وَمَا فِي الأَرْضِ مَنْ ذَا الَّذِي يَشْفَعُ عِنْدَهُ إِلا بِإِذْنِهِ يَعْلَمُ مَا بَيْنَ أَيْدِيهِمْ وَمَا خَلْفَهُمْ وَلا يُحِيطُونَ بِشَيْءٍ مِنْ عِلْمِهِ إِلا بِمَا شَاءَ وَسِعَ كُرْسِيُّهُ السَّمَاوَاتِ وَالأَرْضَ وَلا يَئُودُهُ حِفْظُهُمَا وَهُوَ الْعَلِيُّ الْعَظِيمُ”

Allah dit : « Allah ! Point de divinité digne d’adoration sauf Lui, le Vivant, le Subsistant. (Celui qui subsiste par lui-même) Ni somnolence ni sommeil ne Le saisissent. A Lui appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Qui peut intercéder auprès de Lui sans Sa permission ? Il connaît leur passé et leur futur. Et, de Sa science, ils n’embrassent que ce qu’Il veut. Son Piedestal (koursy) est plus immense que les cieux et la terre dont la garde ne Lui cause aucune gêne. Et Il est le Très Haut, le Très Grand. »

 

L’Imâm Ibn Kathir (rahimahou Allah) dit dans l’explication de ce verset : « Le verset du piedestal [Ayat al-Kursî] revêt une grande importance. En effet, d’après un hadîth authentique, le Messager (salla Allahou 3alayhi wa sallam) dit qu’il est le plus noble verset du Livre d’Allah.

Read More


Les bienfaits de la Sourate 67 « La Royauté »

saw
Share Button

Al-Lajnah Ad-Dâ-ima lil-Bouhouth Al-’Ilmiyyah wal-Iftâ

 

Il a été rapporté par Abû Hurayrah (radhiallâhu ‘anhu) que le Prophète saw a dit :

« Une certaine Sourate du Qor’ân, qui contient trente versets, a intercédé en faveur d’un homme jusqu’à ce qu’il en fût pardonné [pour ses péchés]. C’est la Sourate -Tabârak al-ladhî bi-yadihi al-Mulk – [c’est-à-dire la Sourate al-Mulk – La Royauté]. » [1]

Il a été rapporté que Abdallâh Ibn Mass’oûd (radhiallâhu ‘anhu) a dit :

« Quiconque récite la Sourate « al-Mulk » [La Royauté] chaque nuit, Allâh le préservera du supplice de la tombe. Du temps du Messager d’Allâh (sallallahu ‘alayhi wa sallam) nous l’appelions « al-Mâni’ah » [La protectrice]. Elle est, en fait, une Sourate du Qor’ân dont la récitation chaque nuit est source d’une bonne et grande rétribution. » [2]

Read More


Le mérite de l’apprentissage du Coran

Le mérite de l'apprentissage du Coran
Share Button

Le mérite de l’apprentissage du Coran

Cheikh ‘Abdil ‘Azeez bin ‘Abdillah bin Baaz

Vous aimeriez aussi : Les bienfaits de la lecture du Coran


Le Qor’ân a apporté des preuves et une direction marquée par des signes évidents

Share Button

Sheikh al-Islâm Ibn Taymiyyah al-Harânî al-Hanbalî

 

 

Le Qor’ân est venu avec des preuves [al-Baynât] et une direction [al-Huda] marquée par des signes évidents qui sont des preuves [Dala-îl] certaines. Certes Allâh a dit à Son Messager :

« Par la sagesse et la bonne exhortation appelle [les gens] au sentier de ton Seigneur. Et discute avec eux de la meilleure façon. » [1]

Les philosophes commentent cela par la voie de la logique en matière de preuves, de discours et de controverses. Et cela est un égarement [Dhallâl] pour des raisons qui ont été développées dans un autre sujet.

Certes la sagesse [al-Hikmah] consiste à connaître la vérité et à l’appliquer ; et aux cœurs qui sont à même de comprendre et de vouloir, on les appellera avec sagesse [Hikmah], et on leur exposera la vérité [al-Haqq] avec science et pratique, et ils l’accepteront certes et l’appliqueront.

Read More


L’abandon du Coran

Share Button

Ibn Qayyim

 

Allah az zawajal dit : “Seigneur, mon peuple a vraiment pris ce Coran pour une chose délaissée!” . s.Al-furqan-v.30

Le cheikh nous dit que l’abandon du Coran est de diverses catégories:

– l’abandon de son écoute, de la foi en lui et du fait de ne pas lui prêter l’attention qu’il mérite;

– l’abandon de la mise en pratique de ses enseignements et du respect du licite et de l’illicite qu’il légifère malgré qu’il soit lu et qu’on y porte foi;

– l’abandon du retour vers lui lors de litiges en le prenant pour juge cela soit par rapport aux questions liées à la foi ou à ses autres applications. Et par là avoir la conviction qu’il nous offre pas des informations certaines et que ses indications sont purement textuelles et littéraires et ne constituent pas une science;

Read More