Al I`tikâf (la retraite spirituelle – pieuse)

Al Itikâf (la retraite spirituelle - pieuse)
Share Button

Al Itikâf (la retraite spirituelle – pieuse)

Al I’tikaf c’est le fait de rester dans la mosquée avec l’intention de l’adoration, mais s’il n’y a pas d’intention Al Itikâf (la retraite spirituelle - pieuse)on ne pourra pas le considérer comme un I’tikaf et la personne qui l’aura fait n’aura pas de récompense, sauf si elle reste dans la mosquée dans l’attente de la Salaat car le Prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) a dit :
« L’un d’entre vous est toujours en Salaat tant qu’il l’attend (la Salaat)et que c’est elle qui l’empêche de retourner chez lui. »

Read More


Les bienfaits de la lecture du Coran

Share Button

Selon Abou Musa Al Ash’ari qu’ALLAH l’agrée, le Messager d’Allah, صلى الله عليه وسلم a dit : « L’image du Croyant qui lit le Coran est celle de l’orange : son odeur est suave et sa saveur est suave. L’image du Croyant qui ne lit pas le Coran est celle de la datte : elle n’a pas d’odeur et son goût est sucré. L’image de l’hypocrite qui lit le Coran est celle de la plante aromatique : son odeur est bonne et son goût est amer. L’image de l’hypocrite qui ne lit pas le Coran est celle de la coloquinte : elle n’a pas d’odeur et son goût est amer ». [1]

L’auteur rapporte ce hadith dans le sous-chapitre du mérite de la lecture du qur’an dans “riyadu assaalihin”, pour expliquer les différentes positions des gens vis à vis du qur’an. Le prophéte صلى الله عليه وسلم donne des exemples concernant le croyant et l’hypocrite.

Read More


De quelle manière conseiller les gens ?

Share Button

SHeikh Sâlih Ibn Muhammad al-Luhaydân

 

Selon Abû Rouqiyah Tamîm Ibn Aws ad-Dârî – L’envoyé d’Allâh (sallallahu ‘alayhi wa sallam) a dit : « La religion, c’est le conseil sincère ». Quand nous demandâmes : « Envers qui ? » il répondit : « Envers Allâh , envers Son Livre, envers Son Envoyé, envers les chefs des musulmans, et l’ensemble des gens ». [1]

SHeikh Sâlih Ibn Muhammad al-Luhaydân – Président du grand tribunal et membre du comité des grands savants en arabie saoudite – dit que le conseil (Nassîha) est une chose qui se fait soit par la langue, soit par la plume [ou l’ecrit], et cela dans tout ce qui est possible pour la personne de conseiller.

Read More


Les clefs du paradis

Share Button

Cheikh jalaloudine assouyouty

 

Que les Prières et les Salutations d’Allah soient sur notre Prophète Mohammed ainsi que sur sa famille et tous ses Compagnons !

   

Voir : Miftâh el Janna fî el Ihtijâj bi e-Sunna de Suyûtî.

Voici un certain nombre de Textes scripturaires et d’annales qui démontrent que la Sunnafait valeur de loi au même titre que le Coran :

  • Allah (I) dit : (Croyons donc en Allah et à Son Messager). (Les croyants sont uniquement ceux qui ont cru en Allah et à Son Messager). (Allah a fait la faveur aux croyants de leur avoir envoyé un Messager issu des leurs qui leur récitent Ses Versets et qui les élèvent ; il leur apprend le Livre et la Sagesse alors qu’auparavant ils étaient sombrés dans un égarement manifeste).
  • Allah (I) dit : (Ceux qui te font allégeance, font allégeance à Allah ; la Main d’Allah est au-dessus de la leur). (Quiconque obéit au Messager, obéit à Allah).

D’après el Baïhaqî, selon Abû Râfi’, le Messager d’Allah (r) a dit : « Que je ne vois pas l’un d’entre vous recevoir, accoudé sur un coussin, un commandement ou une interdiction que j’ai reçu en disant : « Je n’en sais rien ! Nous devons suivre ce que nous trouvons dans le Livre d’Allah. » Dans une version dont la chaîne narrative se termine à el Miqdâm ibn Ma’dî Karib, le Prophète (r) souligne : « Sachez que j’ai reçu le Livre et un enseignement équivalent. »

D’après el Hâkim dans el Mustadrak, selon ibn ‘Abbâs (t), le Messager d’Allah (r) a déclaré lors d’un sermon au cours du pèlerinage d’adieu : « Ô gens ! Je vous ai laissé après moi de quoi ne pas vous égarer si vous vous y attachez : le Livre d’Allah et ma Tradition. »

Read More


Charh Al Sunna de l’imam Al Barbahâri Extrait 3

Share Button
Extrait n °3
L’imam al – Barbahâri dit dans son livre “Charh al – Sunna” : «Qu’Allah te fasse miséricorde ! Regarde bien toute personne dont tu entends les paroles, surtout parmi les gens de ton époque ; ne te précipite pas et ne suis rien de cela jusqu’à ce que tu demandes et que tu analyses :”
Y a-t-il un des compagnons du Prophète – qu’Allah lui accorde la bénédiction et le salut -ou un des savants qui a dit cela ?”
Si tu trouves une trace de cela chez eux alors accroche – toi – y, ne l’outrepasse pas, et ne choisis rien d’autre à part cela sinon tu tomberas en Enfer
».
Explication de cheikh Salih al – Fawzan : Ne te précipite pas dans ce que tu entends des gens, surtout vers la fin des temps, avec la multitude de personnes qui parlent, émettent des fatwas et s’érigent dans la science et la parole.Particulièrement, depuis que les moyens d’information se sont modernisés, et que tout le monde s’est mis à divaguer et à parler au nom de la science et de la religion. Aujourd’hui, même les gens de l’égarement, des sectes égarées et déviantes, se  sont mis à parler au nom de la religion dans les chaines satellites. Donc le danger est immense ! C’est pourquoi ,ô toi le musulman, et plus précisément toi l’étudiant en science, il faut que tu vérifies et que tu ne te précipites pas dans tout ce que tu entends.
 

Read More


Pourquoi le serviteur demande pardon quand il sort des toilettes, chose ne constituant pas un acte répréhensible ?

Share Button

Il est mentionné dans un hadith rapporté par Abu Dawud et authentifié par Sheikh Al-Albani, que lorsque la personne sort des toilettes elle doit dire:

“Ghufranaka (C’est à dire O Allah pardonne moi !)”

Une question intéressante ici et : Pourquoi le serviteur demande pardon à se moment là, alors qu’il sort simplement des toilettes, chose qui ne constitue pas un acte répréhensible ?

Les gens de sciences ont donné plusieurs réponses à cette question:

1-Certains ont dit : C’est parce qu’Allah à octroyé à son serviteur cette délicieuse nourriture et cette boisson (Son corps profite de ce qu’ils contiennent comme vitamines, calcium etc..) et il lui a ensuite facilité leur sortie sans souffrance, ni difficulté et ceci constitue un bienfait immense. Donc ici le serviteur demande pardon pour sa négligence et le fait de ne pas être suffisamment reconnaissant vis à vis d’Allah pour les innombrables bienfaits qu’il lui accordé.

Il suffit pour se rendre compte de l’immense bienfait que constitue le fait de pouvoir faire ses besoins, de méditer sur ceux atteint de certaines maladies comme la constipation chronique ou la rétention aiguë d’urine (incapacité pour un individu d’uriner alors qu’il a la vessie pleine) et sur les conséquences parfois dramatiques de ses maladies.

Read More


Le Statut de la Sounnah en Islam

Share Button
Par Cheikh Mouhammad Naciroudine al Albani
(Qu’Allah lui fasse une abondance de Miséricorde)
 
Introduction :

Louange à Allah, que la paix et les bénédictions d’Allah soient sur le messager d’Allah, sa famille, ses compagnons et ses partisans.
Ceci est conférence que j’ai prononcée dans la ville de Doha, capitale du Qatar, durant le mois béni de Ramadhan, en l’an 1392 de l’Hégire. Certains de mes amis m’ont suggéré de la publier en raison de ses importants bienfaits et du besoin des musulmans. En réponse à leur requête, j’ai imprimé ce texte pour propager ses bénéfices et afin de considérer le souvenir et l’histoire. Et nous y avons ajouté des titres spécifiques afin que le lecteur puisse en dégager les idées principales.
Je prie Allah, Le Puissant, Le Glorieux, qu’Il m’inscrive parmi ceux qui défendent Sa religion et ceux qui secourent et promulguent Sa Loi et de me récompenser.
Il est certainement Le plus Généreux pour répondre à mes prières.
Damas, le 22 Mouharram al Haram en l’an 1394 de l’Hégire.
 

Read More


Principes fondamentaux de la Sounnah par l’imam Ahmad

Share Button

Ceci est – en français – le Matn (texte nu, sans commentaire) des « Principes fondamentaux de la Sounnah » (« Ousoûl ous-Sounnah »), de l’Imâm Ahmed ibn Hanbal

Suivra in cha Allah son explication par Cheikh Rabi’ Al Madkhali

-1- L’Imâm al Lâlakâ’î – qu’Allâh le Très-Haut lui fasse miséricorde – a dit : `Alî Ibn Mouhammed Ibn `Abdillâh as Soukarî nous a informé ; (il a dit) `Outhmân Ibn Ahmed Ibn as Sammâk nous a dit ; (il a dit) Aboû Mouhammed al Hasan Ibn `Abdi l Wahhâb [Ibn]1 Abî l `Anbar nous a dit, alors qu’il nous lisait son livre au mois de Rabî ` al awwal de l’an 293 ; (il a dit) Aboû Ja`far Mouhammed Ibn Souleymân al Minqarî al Basrî nous a raconté à Tinnîs 2 ; (il a dit) `Abdoûs Ibn Mâlik al `Attâr m’a raconté ; (il a dit) j’ai entendu Abâ `Abdillâh Ahmed Ibn Mouhammed Ibn Hanbal – qu’Allâh le Très-Haut lui fasse Miséricorde – dire :

Selon nous, les principes fondamentaux de la Sounnah consistent à : s’attacher à la voie sur laquelle étaient les Compagnons du Messager d’Allâh ; suivre leur exemple ; délaisser les innovations – et toute innovation est [bel et bien] égarement ; renoncer aux disputes et à s’asseoir avec les gens de passion ; délaisser toute polémique, débat, dispute dans [tout ce qui touche à] la religion.

Read More


Charh Al Sunna de l’imam Al Barbahâri Extrait 2

Share Button
Extrait n°2

L’imam al-Barbahâri dit dans son livre “Charh al-Sunna” :
« La base sur laquelle est fondé le Groupe (“al-jama’ah”) ce sont les compagnons du prophète Mohammed -qu’Allah lui accorde la bénédiction et le salut et qu’Il fasse miséricorde à eux tous-, et ils sont les Gens de la Sounna et du Groupe (“ahlul-sunna wal-jama’ah”); celui qui ne prend pas [sa religion]
d’eux, s’est certes égaré et a innové, et toute innovation est un égarement, et l’égarement ainsi que ses partisans sont voués à l’Enfer »

Explication de cheikh Salih al-Fawzan :- Concernant la parole de l’auteur « La base sur laquelle est fondé le Groupe (“al-jama’ah”) »:
Qui sont les gens de ce groupe dont il est question?
Ce sont les compagnons du prophète Mohammed -qu’Allah lui accorde la bénédiction et le salut- , ainsi que ceux qui vinrent après eux parmi les Suiveurs
(“tabi’ines”) et les Suiveurs des Suiveurs (atba’ al-tabi’ine), [les gens] des époques de prédilection, ce sont eux le Groupe. Et ceux qui ont suivi leur exemple parmi les générations postérieures constituent le Groupe auquel il est obligatoire pour le musulman de s’affilier; même s’il est victime de toute sorte d’offenses, de menaces, de critiques et d’attaques, il doit endurer et supporter cela tant qu’il est sur la vérité.

Read More


Charh Al Sunna de l’imam Al Barbahâri Extrait 1

Share Button
Extrait n°1

L’imam al-Barbahâri dit dans son livre “Charh al-Sunna” :
« La louange entière est à Allah qui nous a guidé à l’Islam, nous en a fait don, et nous a fait surgir dans la meilleure communauté.
Nous Lui demandons donc de nous faciliter ce qu’Il aime et agrée, ainsi que de nous préserver de ce qu’Il méprise et le courrouce ».
Explication de cheikh Salih al-Fawzan :
Concernant la parole de l’auteur « La louange entière est à Allah qui nous a guidé à l’Islam » :
L’Islam est le plus grand bienfait. Allah le Très-Haut dit (TRSV) : {Aujourd’hui J’ai parachevé pour vous votre religion, accompli sur vous Mon bienfait, et agréé pour vous l’Islam comme religion }

Par l’Islam, donc, le bienfait d’Allah a été accompli sur les musulmans. Et Allah -Honoré et Vénéré soit-Il-dit (TRSV) : {Dis : “De la grâce d’Allah et de Sa miséricorde,qu’ils se réjouissent donc de cela…}

Read More