Fait partie de la Sunna de boycotter les gens de l’innovation et de se séparer d’eux

Leave a comment
Share Button


Il a dit : « Fait partie de la Sunna de boycotter les gens de l’innovation et de se séparer d’eux. ». 

Ceci est ce que les Imams des gens de la Sunna recommandaient : de ne pas se rendre dans les assises des innovateurs et de ne pas les fréquenter mais plutôt de les boycotter par la parole et les corps afin d’éteindre leurs innovations et que leur mal ne se propage pas.

Ainsi, se joindre aux innovateurs et cohabiter avec eux, que ce soit une petite ou une grande innovation, se taire sur celle-ci et ne pas les boycotter, se familiariser à eux et ne pas prêter attention à leur situation malgré leurs innovations, ceci est la voie des gens de l’égarement. En effet, les gens de la sunna se sont distingués par leur grande attitude, forte et ferme envers les gens de l’innovation, quelle que soient leurs innovations, ils boycottent donc les gens de l’innovation. 

Boycotter l’innovateur fait partie des fondements de l’Islam, et même des fondements des gens de la Sunna, car l’innovation est plus grave que les grands péchés, l’innovation est plus grave que les grands péchés pour cinq raisons, nous en mentionnerons quelques unes. 

Premièrement, l’innovation fait partie des ambiguïtés alors que les grands péchés font partie des passions et il est difficile de se repentir des ambiguïtés contrairement aux passions. C’est pour cela qu’il est rapporté dans les hadiths, comme le hadith de Mou’awiya et d’autres, que le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit décrivant les gens de l’innovation : « Les passions s’imprègnent en eux tout comme la peste s’imprègne chez celui qui en est atteint, il n’y a pas une veine ni une articulation sans qu’elle n’y entre. ». 

Et le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit, si le hadith est authentique et il a été authentifié par un nombre de savants : « Allah refuse d’accepter le repentir de l’innovateur jusqu’à ce qu’il délaisse son innovation. ». 

D’autres hadiths ont également été rapportés à ce sujet, certains sont authentiques et d’autres non, parmi eux, il est rapporté qu’il ait dit : « Celui qui honore un innovateur a aidé à la destruction de l’Islam. ». 

Nous remarquons sur cette question, qu’aujourd’hui, ce fondement a été délaissé. En effet, beaucoup de gens fréquentent les innovateurs et ne les boycottent pas pour diverses raisons, que ce soit pour des raisons mondaines ou parfois pour des raisons liées au prêche ou à la religion, et il convient de prêter attention et de mettre en garde contre cela car boycotter les gens de l’innovation est obligatoire. Il n’est donc pas permis de les fréquenter en prétextant que cela est pour le prêche, ni de les fréquenter en prétextant que cela est pour une affaire mondaine, ni de les fréquenter et de ne pas les blâmer en prétextant qu’il y a cela tel ou tel bénéfice, sauf pour celui qui souhaite les faire passer à une meilleure situation, les blâmer et les faire changer. 

Prendre soin de la Sunna et de réfuter les innovateurs, comme vous le savez, ceci est apparent dans l’attitude des Imams des musulmans, ils ont passé leurs vies à réfuter les innovateurs et ne se sont pas préoccupés de réfuter les mécréants d’origine parmi les juifs et les chrétiens. 

Si tu observes les paroles de l’Imam Ahmad, de Sofiane, de Hammad Ibn Zayd, de Hammad Ibn Salama, de Nou’aym Ibn Hammad, qui font partie des Imams des gens la Sunna, ainsi que d’Al Awza’i, d’Ishaq, d’Ali Ibn Al Madini et autres parmi les Imams des gens de la Sunna et de l’Islam, tu trouveras que la plupart de leurs paroles et de leurs efforts sont dans la réfutation des innovateurs et dans la critique des fondements des innovateurs, et ce malgré qu’ils soient toujours sur la base de l’Islam. Ils ne se sont pas préoccupés à réfuter les juifs, les chrétiens et autres religions des mécréants, car le mal de l’innovateur n’est pas apparent pour les musulmans, les musulmans n’en sont pas à l’abri. Quant au mécréant d’origine parmi les juifs et les chrétiens, son mal et sa nuisance sont clairs et apparents pour chaque musulman, car Allah a éclairci cela dans Son Livre, ils sont donc apparents. 

Quant aux gens de l’innovation, le mal provenant d’eux est abondant, c’est pour cela qu’il ne convient pas de dire que les gens de la Sunna sont négligents dans la réfutation des juifs et des chrétiens alors qu’ils se préoccupent de réfuter les musulmans, comme cela a été dit par certains rationalistes parmi les mou’tazila et autres qui ont dit que les gens de la Sunna se sont préoccupés de réfuter les musulmans et ont délaissé la réfutation des mécréants parmi les juifs, les chrétiens et les autres fausses religions. 

La cause de cela est ce que j’ai expliqué : le mal de l’innovation est plus grand, car les innovateurs s’infiltrent chez les musulmans au nom de l’Islam. Quant aux mécréants, le cœur a de l’aversion envers les juifs et les chrétiens. La voie des Imams de l’Islam fut donc apparente dans la réfutation des gens des passions, et il n’est pas connu qu’ils aient fait un grand travail dans la réfutation des juifs et des chrétiens. 

Cela ne veut pas dire que les croyants des gens de la Sunna ne s’occupent pas de réfuter les juifs et les chrétiens, non ! Mais nous mentionnons ici ce par quoi se sont distingués les Imams de la Sunna. 

Mais en réalité la réfutation de tous ceux qui s’opposent aux musulmans parmi les mécréants d’origine et les innovateurs est une obligation. Cependant, il ne doit pas être dit à celui qui se préoccupe de la réfutation des innovateurs : pourquoi as-tu délaissé les juifs et les chrétiens et ne les as-tu pas réfutés et tu te préoccupes de ces gens la ? 

Nous disons : ceci est la voie des premiers Imams, et chaque personne réfute dans son domaine. Certains d’entre nous réfutent les juifs et les chrétiens, d’autres réfutent les innovateurs, et nous protégeons tous ensemble la pureté de l’Islam en réfutant les ruses des feinteurs, les innovations des innovateurs, le polythéisme des polythéistes et les égarements des mécréants parmi les juifs, les chrétiens et autres. » 

Fin de la parole de Cheikh Salih Ali Cheikh 

Extrait du commentaire de loum’at al-i’tiqad, cassette n°3, à partir de 56 minutes et 24 secondes

 

Traduit et publié par daralhadith-sh.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *