Introduction [Kitâb ut-Tawhid] – Le livre de l’Unicité

Leave a comment
Share Button

Dans le domaine de l’Unicité d’Allah, les savants ont unanimement reconnu qu’aucaun livre équivalent à Kitâb ul-Tawhid n’a jamais été écrit en islam. Cette oeuvre est un livre de prédication, et représente donc l’appel vers le Tawhid, car le Sheikh (c’est à dire l’auteur) – Qu’Allah lui fasse miséricorde – y a clarifié les différentes catégorie du Tawhid d’adoration et celles du Tawhid des Noms et attributs [divins] de manière générale. Il a aussi expliqué certaines catégories du Tahid de Seigneurie (Tahid ur-Rubûbiyyah).

Ce livre – Kitab ut Tawhid – est un livre très important ; c’est pourquoi il est tout aussi important de lui accorder un grand intérêt, en le mémorisant, en l’étuduant et en méditant dessus, car on en a toujours besoin, ou que l’on soit.

(Kitab ut Tawhid) : le terme Tawhid signife rendre une chose unique.
On dit : les musulmans unifient Allah, c’est à dire qu’ils considèrent leur divinité comme étant unique, et cette divinité n’est autre qu’Allah saw¹.

Le Tawhid traité dans le Livre d’Allah est de trois types : le Tawhid de la Seigneurie (ar-Rubûbiyyah), le Tawhid de la Divinité (al-Ulûhiyyah), et le Tawhîd des Noms et Attributs [Divins] (al-Asmâ’u was-Sifât)
Le Tawhid de Seigneurie consiste à unifier Allah dans Ses actes, qui d’ailleur sont nombreux : il y a – entre autres – la création [de l’uinivers avec ce qu’il contient], l’octroi de la subsistance (ar-Rizq), le don de la vie et de la mort… Ainsi, l’Unique auteur de ces actes de manière parfaite est Allah saw.

Le Tawhid de Divinité (Ulûhiyah ou Ilâhiyyah qui sont deux subsantifs du verbe Alaha/ya’lahu signifiant adorer

Adoré avec amour et vénération) consiste à unifier Allah par les actes que lui voue le serviteur.
Le troisième type de Tawhid – le Tawhid des noms et attributs [divins] – consiste en ce qui le serviteur croit qu’Allah saw est Unique dans ses Noms et Attributs, et que personne ne lui ressemble.

Ces trois types de Tawhid ont été cité par le – Qu’Allah lui fasse miséricorde – dans cet ouvrage. Il a insisté sur ce dont les gens avaient vivement besoin – à savoir le Tawhid de divinité et d’adoration et au sujet duquel la littérature est pauvre, tout en expliquant les catégories qui semblent la confiance, la crainte et l’amour, etc.

Après avoir développé cela, il a aussi montré son contraire, à savoir le polythéisme qui consiste à attribuer un associé à Allah saw, que ce soit dans Sa Seigneurie, dans l’adoration ou dans Ses Noms et Attributs. En effet, le but de cet ouvrage est de mettre en évidence l’interdiction d’attribuer un associé à Allah saw en adoration, et l’ordre qu’Allah saw intimé de l’unifier.

Par ailleurs, les textes indiquent – selon un point de vue – que le polythéisme subdivise en deux : majeur et mineur. Il se divise aussi selon un autre point de vue – en trois : polythéisme majeur, mineur et caché.

Le polythéisme majeur est celui qui exclut de la sphère de l’islam. Il consiste à adorer, en plus d’Allah, un autre que Lui, à vouer une forme quelconque d’adoration à autre qu’Allah saw ou à lui attribuer un égal dans l’adoration.

Le polythéisme mineur est ce que le législateur a décrété être une forme de polythéisme, sans pour autant le considérer au même niveau de gravité, qui le classerait parmi les formes de polythéisme majeur.

Par conséquent, certaines formes de polythéisme majeur sont apparentes, comme le polythéisme des adorateurs d’idoles, des tombes et des morts, etc. D’autres formes de polythéisme sont cachées, comme le polythéisme des hypocrites, de ce qui vouent toute leur confiance à leurs maîtres spirituels (Mashâyikh), aux morts ou aux différentes divinités, etc. Leur polythéisme est donc lié à leur for intérieur et n’est pas apparent.

Quant au polythéisme mineur, c’est comme le fait de porter un anneau [protecteur], un fil [porte-bonheur], des amulettes ou de jurer par un autre qu’Allah.
Enfin, le polythéisme caché correspond à l’ostentation légère et aux actes assimilés.

Source : Le résumé du commentaire Livre de l’Unicité intitulé “Le comble des Souhaits”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *