L’abandon du Coran

Leave a comment
Share Button

Ibn Qayyim

 

Allah az zawajal dit : “Seigneur, mon peuple a vraiment pris ce Coran pour une chose délaissée!” . s.Al-furqan-v.30

Le cheikh nous dit que l’abandon du Coran est de diverses catégories:

– l’abandon de son écoute, de la foi en lui et du fait de ne pas lui prêter l’attention qu’il mérite;

– l’abandon de la mise en pratique de ses enseignements et du respect du licite et de l’illicite qu’il légifère malgré qu’il soit lu et qu’on y porte foi;

– l’abandon du retour vers lui lors de litiges en le prenant pour juge cela soit par rapport aux questions liées à la foi ou à ses autres applications. Et par là avoir la conviction qu’il nous offre pas des informations certaines et que ses indications sont purement textuelles et littéraires et ne constituent pas une science;

– l’abandon de sa méditation et de la recherche de sa compréhension profonde de ce que Allah veut nous transmettre;

– l’abandon en tant que traitement et médicament contre toutes les maladies et maux du coeurs en cherchant la guérison en dehors de lui. et cela en référence à la noble parole d’ Allah Seigneur, mon peuple a vraiment pris ce Coran pour une chose délaissée!

Source : Fourqane.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *