L’égarement de la communauté des Ahbaches

Leave a comment
Share Button

Déclaration de la Commission Permanente pour les Recherches Académiques et l’Ifta (consultation religieuse) en Arabie Saoudite

Avant-propos :

Voici un petit résumé concernant cette secte et quelques informations sur le fondateur et les déviations de cette communauté.
Vous pourrez ensuite lire la fatwa des Commission Permanente pour les Recherches Académiques et l’Ifta au sujet d’Abd Allah al-Habachi:


Leur origine :

Au cours du dernier quart du 14e siècle de l’Hégire, une secte fit son apparition sous la direction d’Abd Allah al-Habachi.

Il s’appelle ‘Abdoullah Al-Harari, surnommé ‘Abdoullah Al-Habachi:

C’est ‘Abdoullah ibn Mouhammad A-Chaïbi Al Harari (de la ville de Harar en Ethiopie), il est né dans cette ville, membre d’une tribu arabe se nommant A-chaïbani (de la tribu de Bani Chaïbah).

Il y étudia la langue arabe ainsi que la jurisprudence (fiqh) ash-Shafi’i chez le Sheikh Sa’id ibn ‘Abdir-rahman An-nouri le Sheikh Muhammad Younous.

Un peu plus tard, il quitta Harar pour aller à Joumah où il étudia chez Sheikh As-sharif et c’est de là que commença son égarement et sa déviation du droit chemin du fait qu’il prêta allégeance à la secte soufi Tijaniya.

Il se rendit ensuite à Dawy (région faisant partie d’Armou) où il étudia Sahih Al Boukhari et les sciences du Coran chez Al Haj Ahmad Al Kabir.
Après son temps passé chez Al Haj Ahmad, il alla vers un village près de Dawy où il rencontra le Sheikh Mufti As-siraj (élève de Youssouf An-nabahani auteur du livre “Chwahid al haq fil istighathati bi sayidil Khalq”) qui lui enseigna le hadith.
De là, il s’enfonça encore plus dans l’égarement où cette fois-ci c’est autour de la secte soufi Ar-rifa’iya qu’il prêta allégeance.

Il quitta l’Ethiopie pour se rendre au Liban où il fut bien accueilli.
Mais ce, sans savoir qu’en réalité il s’était sauvé de son pays d’origine après avoir été la cause d’une grande discorde (la fitna de bilad Kouloub) à savoir: la fermetures d’écoles coraniques dans la ville de Harar en 1940 où il fit emprisonné vingt trois années durant le directeur de cette école Ibrahim Hassan dans une prison de Joury où il mourut.

Ses adeptes disent qu’il se rendit ai Liban en 1950, ce sans mentionner le fait qu’il fut la cause de grands troubles (FITNA) à l’encontre des associations musulmanes pour l’apprentissage du Coran.

En 1969, c’est en Syrie puis au Liban qu’il se rendit.

Avec l’aide qu’il porta au gouvernement de Hilassi lassi, beaucoup de prêcheurs et Sheikhs furent arrêtés et humiliés à tel point que nombre d’entre eux se sauvèrent en Égypte et en Arabie Saoudite. C’est pour cette raison que les gens de Harar le surnommèrent “Al-Fatane” (le grand semeur de troubles) ou “Sheikh Al fitna”.

Depuis son arrivée au Liban, il œuvre dans la propagation de la haine, de la rancœur et des troubles comme il l’a fait dans son propre pays.

Tout ceci en enseignant sa mauvaise croyance (‘Aquida) remplie de shirk (polythéisme) et ce en ventant des sectes égarées comme:

Al jahmiya dans les attributs d’Allah,
Al irja,
bouton Al jabr,
bouton Al batinita,
bouton Le soufisme,
bouton Le chiisme, l’insulte des sahabas (les compagnons qu’Allah les agrès), l’accusation à l’encontre de la mère des croyants (Aïcha qu’Allah l’agrée) comme quoi elle ne se serait pas soumise à l’ordre d’Allah et aussi les fatwas dangereuses et égarées.

Leur évolution – Où se trouve cette Secte égarée ? :

La secte possède des associations actives dans certains pays d’Europe, d’Amérique et en Australie et notamment en France :

Le plus grand nombre se trouve au Liban (c’est là où se trouve leur gourou). Là bas, ils possèdent de nombreuses écoles qui sont bien plus importantes que les écoles publiques et leurs cars de ramassage scolaire remplissent les villes, sans compter les salaires très avantageux qu’ils peuvent se permettre d’offrir à quiconque accepte de travailler avec eux. En plus, ils émettent une radio qui propage leurs idées qui invite à leur secte.

Les adeptes d’Al Habachi se propagent un peu partout sur le continent européen et sur le continent américain. D’ailleurs, ils sont là bas la cause de nombreux troubles et problèmes au Canada, en Australie, en suède et au Danemark, ainsi qu’au Liban entre autre à cause de la fatwa de leur cheikh concernant la qibla, lorsqu’il a demandé qu’on la déplace vers le Nord, ce qui correspond à l’opposé de la véritable qibla, en effet le Liban se trouvant au Nord de la Mecque donc pour les habitants de ce pays, celle-ci se trouve côté sud. Qu’Allah nous protège de leur égarement !

Sur Paris, leur centre se trouve à Marx Dormoy. Leurs dirigeants demandent aux nouveaux adeptes d’éviter toute discussion en dehors du centre et de ne se retrouver qu’entre adeptes. En effet cette stratégie comportementale vise à l’isolement et à l’ignorance.

Et voici la liste de leurs endroits à éviter :

Avignon 71, avenue de Monclar 84000 Avignon
Paris 2, rue Cavé 75 018 Paris
52, boulevard Ornano 75 018 Paris
3, rue Henri Barbusse 94 340 Joinville le pont
Narbonne 26, avenue de Toulouse 11 100 Narbonne
Nice 2 bis, rue Fédéré prolongée 06 300 Nice
Nîmes 56, galerie Richard Wagner 30 900 Nîmes
Marseille 138, rue de Crimée 13003 Marseille
Montpellier 24, rue Bernard Délicieux 34000 Montpellier
Rennes 18, rue du Docteur Francis Joly 35 000 Rennes
St Dizier 2, rue Hubert Fisbacq 52 100 St Dizier
St Etienne 21, rue Badouillère 42 000 St Etienne
Toulouse 33 bis, rue Vestrepain 31100 Toulouse

• Centre Ahl-Sounnah 17 rue Jean Robert 75018 Paris France
• Centre Ahl-Sounnah 2 rue Cavé 75018 Paris France
• Centre Ahl-Sounnah 51 bld Ornano 75018 Paris France
• Centre Ahl-Sounnah 157 rue du Faubourg poissonnière 75009 Paris France
• Centre Ahl-Sounnah 3 rue Henri Barbusse 94340 Joinville le Pont France
• Centre Ahl-Sounnah 2 bis Fodéré prolongée 06300 Nice France
• Centre Ahl-Sounnah Mosquée At-Tawbah 24 rue Bernard Délicieux 34000 Montpellier France
• Centre Ahl-Sounnah 2 rue Hubert fisbacq 52100 St-Dizier France
• Centre Ahl-Sounnah 21 rue Badouillère 42000 St-Etienne France
• Centre Ahl-Sounnah 18 rue du docteur Francis Joly 35000 Rennes France
• Centre Ahl-Sounnah 26 avenue de Toulouse 11100 Narbonne France
• Centre Ahl-Sounnah 56 galerie Richard Wagner 30900 NîmeFrance
• Centre Islamique de Lausanne 10 place de la gare 1003 Lausanne/Suisse
• The Association of Islamic Charitable Projects 4431 Walnut street Philadelphia 19104
• The Association of Islamic Charitable Projects 6691 Park avenue Montreal Canada
• The Association of Islamic Charitable Projects 1136 N.Brookhurst Street Anaheim CA
• The Association of Islamic Charitable Projects 5645 Hillcoast unit 103 Houston
• The Association of Islamic Charitable Projects Burj Abi Haydar Mosque Bayrouth

Parmi leurs déviations :

bouton Le Coran provient de Jibril et non d’Allah

Al Habachi prétend que le Coran provient de Jibril (عليه السلام) et non d’Allah. Donc pour lui le Coran n’est pas la parole d’Allah ainsi pour lui le Coran est crée comme cela est précisé dans son livre “idh-har al ‘aqida as-sounniyah” p. 591.

bouton Les mécréants sont dans cette situation par l’aide d’Allah

Les Ahbaches sur la question du destin sont jabriyas égarés qui prétendent que c’est Allah qui aide le mécréant dans sa mécréance et que si ce n’était pas Allah, le mécréant ne pourrait mécroire (voir “an-nahj as-salim” p. 71).

bouton Les invocations des morts

Les Ahbaches encouragent les gens à se diriger vers les tombes, leur demander secours en dehors d’Allah, de répondre à leurs demandes car d’après leur prétention, les morts sortiraient de leurs tombes pour secourir ceux qui le demandent puis ils y retourneraient. De même, ils permettent la demande de protection à un autre qu’Allah et ils incitent à la recherche de bénédictions à l’intermédiaire des pierres (voir “ad-dalil al qawim” p.173 et “boughyatou at-talib” p.8 et “sarih al bayan” p. 57 et p. 62). Pour eux, il est aussi permis à quelqu’un de dire: “je demande protection au messager d’Allah contre l’Enfer”.

bouton La mécréance de grands imams de l’Islam

Al Habachi rend mécréant beaucoup de savants comme Sheikh Ibn Taymiyya, de plus, il a rendu obligatoire parmi les premières obligations à connaître pour chaque musulman majeur d’être convaincu de sa mécréance.
Et c’est pour cela qu’il avertit avec vigueur contre ses écrits et ses livres.
L’Imam ad-Dhahabi est pour lui aussi très mauvais, ainsi que le Cheikh Ibn ‘Abdel Wahhab contre qui il profère des accusations très graves, en effet, il le traite de “criminel” “assassin” et de “mécréant”. Tout comme le Sheikh Nassiroud-dine Al Albani (qu’Allah leur fasse miséricorde) et bien d’autres encore… (Voir leur revue “manar al houda” n°3 p. 234 et d’autres ouvrages).

bouton Les soufis sont meilleurs que les prophètes :

Abou Yazid el Bostami prétend que le messager ignorait les sciences des hommes du tassawûf. Celui-ci prétend que ces derniers ont traversé une mer que les prophètes ainsi que notre prophète –que la paix et la bénédiction soient sur eux- se sont arrêtes à la côte.

Autres égarements :

bouton L’une de leurs fausses croyances consiste à nier la transcendance d’Allah par rapport à Sa créature.

Ils tiennent à l’égard de certains compagnons du Prophète (صلى الله عليه و سلم) des propos désobligeants. C’est ainsi qu’ils traitent Mu’awiya (رضي الله عنه) de dévoyé.

————————————————-

Lire l’article complet cliquez sur le lien

Fatawa de Sheikh Ibn Baz

Cheikh Ibn Baz (Qu’Allah Lui fasse une abondance de Miséricorde) a dit : ” …Certes la secte des habaches est un groupe égaré et son leader nommé ‘Abdoullah al Habachi est connu pour sa déviation et son égarement. Il est donc obligatoire de couper tout lien avec eux, de rejeter leur fausse croyance, de mettre en garde contre eux, de s’abstenir de les écouter et de rejeter ce qu’ils disent…”
Fatwa n°1/2392 du 30/10/1406H (1986)

Article tiré du site Al Ghouraba

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *