La Majorité des Habitants de l’Enfer sont des Femmes

Leave a comment
Share Button

Cheikha Umm’Abdillah Al Wadi’iyya

 

L’imam Al-Bukhari (1/583) a dit : […] Ibn ‘Abbas rapporte du Prophète -sal Allahou ‘alayhi wa salam- qu’il a dit : « Allah m’a montré l’enfer et j’ai vu que la majorité de ses habitants était des femmes, car elles renient » On demanda : « Car elles renient Allah ? » Il répondit : « [Non mais] parce qu’elles renient les bienfaits de leurs époux et les faveurs qu’ils leur font. Tu peux être bienfaisant envers une femme toute ta vie. Il suffit que tu la contraries une fois pour qu’elle dise « Tu n’as jamais été bienfaisant envers moi ».

Le reniement mentionné dans ce hadith ne désigne pas la mécréance majeure mais mineur, voir Al Fath (1/83)

L’imam Al-Bukhari (1/583) a dit : « […] Usamah rapporte du Prophète -sal Allahou ‘alayhi wa salam- qu’il a dit : « Je me suis posté à la porte du Paradis et j’ai vu que la majorité de ceux qui y entraient étaient des pauvres. Quant aux personnes opulentes, elles furent empêchées d’entre [et devaient attendre que tous les pauvres s’y introduisent]. Lorsque les gens de l’enfer furent jetés dans le feu, je vis que la majorité d’entre eux étaient des femmes. » Rapporté aussi par Muslim (4/2236)

L’imam Al-Bukhari (1/583) a dit : […] Imran rapporte du Prophèt -sal Allahou ‘alayhi wa salam- : […] qu’il a dit : « j’ai regardé le paradis et j’ai vu que la majorité de ses habitants étaient les pauvres. J’ai ensuite regardé l’enfer et j’ai vu que la majorité de ses habitants étaient les femmes. » Rapporté également par Muslim (1/2096)

L’Imam Muslim (4/2097) a dit : […] Abu At-Tayyah rapporte que Mutarraf ibn ‘Abd Allah avait deux femmes. Revenant de chez l’une d’elles, l’autre lui demanda : « Tu viens de chez unetelle ? » Il répondit : « Je viens de chez Imran Ibn Husayn. » Il nous enseigna ensuite que le Prophète -sal Allahou ‘alayhi wa salam- a dit : « Les femmes sont la population la moins représentée au paradis. »

L’imam Ahmad a dit : […] Amarah Ibn Khuzaymah Ibn Thabit a dit : « Nous étions avec Amr Ibn Al-As lord d’un pèlerinage ou d’une Umrah. Quand nous arrivâmes à Marr Adh-Dharan (lieu proche de la Mecque) nous vîmes une femme dans son palanquin. Elle posa sa main sur un côté du palanquin et il pencha. Amr se dirigea alors vers une vallée et nous le suivîmes. Il nous dit alors : « Nous étions avec le Prophète -sal Allahou ‘alayhi wa salam- en ce lieu même, et c’est alors que nous vîmes une flopée de corbeaux. Il y avait parmi eux un seul corbeau dont les ailes, les pattes et le bec étaient blancs. Le Prophète -sal Allahou ‘alayhi wa salam- dit alors : « Les femmes entrant au paradis sont aussi rares que ce corbeau parmi tous ses congénères. » Ce hadith est aussi rapporté par Al-Hâkim dans Al-Mustadrak (6/602 ). Celui-ci a d’ailleurs affirmé que l’authenticité de ce hadith répondait aux conditions émises par Muslim ; bien qu’Al-Bukhari et Muslim ne l’aient pas mentionné dans leurs recueils respectifs.

Concernant le propos du Prophète -sal Allahou ‘alayhi wa salam-: « Les femmes entrant au paradis sont aussi rares que … », il s’agit là des femmes de ce bas monde.

C’est à cause de leurs méfaits que les femmes représentent la majorité des habitants de l’enfer car :

[Ton Seigneur ne fait jamais de tort à personne]
(Sourate Al Kahf , Verset 49)

Nous devons donc nous exercer à nous soumettre à la loi de notre Seigneur. Si les femmes préfèrent rester ignorantes, nous ne devons pas le rester. Si elles désobéissent à Allah, nous ne devons pas Lui désobéir . Ne soyons pas trompés par les femmes prétentieuses qui se sont rebellées contre la loi d’Allah. En effet, Allah dit :

[Et si tu Obéis à la majorité de ceux qui sont sur la terre, ils t’égareront du sentier d’Allah : ils ne suivent que la conjecture et ne font que fabriquer des mensonges.]
(Sourate Al An’am , Verset 116)

[Et la plupart des gens ne sont pas croyants malgré ton désir ardent] (Sourate Yusuf , Verset 103)

[Peu de mes serviteurs sont reconnaissant]
(Sourate Saba, Verset 13)

Si tu veux atteindre l’honneur dans ce bas monde et dans l’au-delà, gagner le paradis et être sauvée de l’enfer: obéis alors aux ordres d’Allah et délaisse Ses interdits, cramponne-toi au Coran et à la Sunnah conformément à la compréhension des pieux prédécesseurs. En effet, Allah dit :

[Et ceux qui se conforment au Livre et accomplissent la salât [en vérité] Nous ne dissipions pas la récompense de ceux qui s’amendent]
(Sourate Al-A’raf, Verset 170)

[Sources : « Conseils aux Femmes Musulmanes », Cheikha Umm’Abdillah Al Wadi’iyya, Edition Daralmuslim, pp. 169-171]

Source : Rappel1.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *