La parole claire mettant en garde contre les terroristes et le terrorisme

Leave a comment
Share Button

Ecrit par Cheikh Mohammed Abd El Hadi, imam de la Mosquée As-Sounnah à marseille. Le vendredi 29 juillet 2005.
Louanges à Allah Seul ; que la prière et le salut soient sur l’ultime prophète, ainsi que sur ses compagnons et sa famille.

Les récents événements qui se sont produits à Londres, en Égypte, ainsi que ceux qui ont eu lieu auparavant au Pays des deux Lieux Sacrés, pays de l’Unicité, et dans d’autres pays encore, consistant à répandre le sang, tuer les innocents, détruire les maisons, mettre le feu aux biens publics et privés, faire sauter les ponts, piéger les voitures, épouvanter les gens paisibles, semer la corruption sur terre et détruire les cultures et le bétail, sont des actes criminels que ni les lois célestes, ni les esprits équilibrés, ni la nature droite n’admettent.

Les auteurs de ces crimes ne peuvent en aucune manière justifier leurs actes, parce qu’aux yeux de la religion ce sont des actes interdits, infâmes et nuisibles. Ces événements qui s’enfoncent dans les profondeurs du crime, ne sont pas un simple effort d’interprétation (ijtihad), une divergence d’opinion, une erreur d’interprétation, un égarement dû à l’ignorance ou la prédominance d’une confusion, que l’on pourrait guérir en dissipant les ambiguïtés par le biais de l’enseignement, la patience, la tolérance, le dialogue calme et constructif, l’invitation à la vérité par la sagesse et le bon conseil, ou bien en discutant de la meilleure manière.

Non ! C’est de leur part une obstination à commettre des crimes, bien qu’ils en connaissent le caractère illicite, infâme, répugnant et abominable. C’est un mépris de la vérité après l’avoir connue et un refus de l’évidence.

Ce groupe égaré a fait de la destruction, l’explosion et la corruption son objectif ; sa voie consiste à s’attaquer à la personne et aux biens du musulman ainsi que du non musulman.

Ces gens sont devenus aveugles et se sont égarés.
Compte tenu de la traduction relative et rapproché de la parole du Très Haut.

(Allah prit, de ceux auxquels le livre était donné, cet engagement : « Exposez-le, certes, aux gens et ne le cachez pas…). La famille d’Imran (Al-Imran) 3 : 187)

Ceci afin de démontrer la vérité et pour se dégager de sa responsabilité.

1) Nous condamnons ouvertement ces actes criminels et barbares y compris les opérations dites martyres qui ont lieu en Palestine et en Irak, car ce ne sont point des opérations martyres. Bien au contraire, il s’agit d’opérations suicides que l’Islam récuse.

2) Nous confirmons que l’Islam n’a rien à voir avec tous ces actes criminels et inhumains.
Les attribuer à l’Islam est une accusation fausse et injuste.
Car l’Islam est la religion de la sécurité, du pacifisme et de la paix ; la religion de la conciliation et de la félicité. C’est une religion qui impose la justice et qui interdit l’injustice, dont les enseignements nobles et les valeurs éminentes invitent vers l’amitié, la compassion, la coopération, l’entraide et à l’élévation de l’humanité vers une vie prospère et digne à l’ombre de la paix et de la sécurité.

L’Islam incite au respect des engagements et des pactes, et interdit de les violer.

Allah le Très Haut dit :

(… Et remplissez l’engagement, car on sera interrogé au sujet des engagements). Le voyage nocturne (Al-Isra) 17 : 34 )

(Ô les croyants! Remplissez fidèlement vos en
gagements…). La table servie (Al-Maidah) 5 : 1

L’Islam interdit de tuer injustement. Allah Tout Puissant dit :

(…Ne tuez qu’en toute justice la vie qu’Allah a fait sacrée…). Les bestiaux (Al-Anam) 6 : 151

(… que quiconque tuerait une personne non coupable d’un meurtre ou d’une corruption sur la terre, c’est comme s’il avait tué tous les hommes. Et quiconque lui fait don de la vie, c’est comme s’il faisait don de la vie à tous les hommes…). La table servie (Al-Maidah) 5 : 32

Comme il est venu avec l’interdiction de semer la corruption sur terre en la considérant comme l’un des grands péchés.

Allah le Très Haut dit :

(Il y a parmi les gens celui dont la parole sur la vie présente te plaît, et qui prend Allah à témoin de ce qu’il a dans le cœur, tandis que c’est le plus acharné disputeur. Dès qu’il tourne le dos, il parcourt la terre pour y semer le désordre et saccager culture et bétail. Et Allah n’aime pas le désordre ! Et quand on lui dit : « Redoute Allah ». L’orgueil criminel s’empare de lui. L’Enfer lui suffira, et quel mauvais lit, Certes !).
La vache (La Baqarah) 2 : 204 205 206

Par ailleurs, Allah lance une sévère mise en garde à l’encontre de ceux qui sèment le désordre sur terre. Allah le Très Haut dit :

(La récompense de ceux qui font la guerre contre Allah et Son messager, et qui s’efforcent de semer la corruption sur la terre, c’est qu’ils soient tués, ou crucifiés, ou que soient coupées leur main et leur jambe opposées, ou qu’ils soient expulsés du pays. Ce sera pour eux l’ignominie ici-bas ; et dans l’au-delà, il y aura pour eux un énorme châtiment,). La table servie (Al-Maidah). 5 : 33

3) J’invite la jeunesse musulmane et les musulmans en général, en particulier les prédicateurs et les habitués des mosquées –où qu’ils soient- de montrer le vrai visage de l’Islam, afin d’être des modèles pour les autres.

Je leur demande de faire preuve de sagesse quand ils invitent les gens vers Allah Tout Puissant, de se désolidariser des criminels et terroristes, de ne pas les aider et de ne pas les soutenir, que ce soit par la parole, l’action ou l’argent.

Au contraire, il faut expliquer aux gens leur égarement, leur déviation et leur mal, par l’argument et la preuve issus du Livre d’Allah et de la Tradition de Son messager, que la prière et le salut soient sur lui. C’est ce que nous avons aimé clarifier en toute sincérité envers Allah, envers Son Livre, envers Son messager, les imams des musulmans et les musulmans en général et par acquit de conscience.
Que la prière et le salut soient sur notre prophète Muhammad, sur sa famille et sur ses compagnons.

Ecrit par Cheikh Mohammed Abd El Hadi, imam de la Mosquée As-Sounnah à marseille. Le vendredi 29 juillet 2005.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *