La prière de consultation – Salat d’Al Istikhara

Leave a comment
radiallah
Share Button
Sheykh Muhammad Nasîr al Din Al Albânî

Dans le hadith : « Jabir b. ‘Abdullah  : le Messager d’Allah nous enseignait la consultation dans toutes les décisions à prendre comme il nous enseignait le Coran ». Il disait : «  Lorsque l’un de vous décide de faire quelque chose qu’il fasse deux rak’ahs autres que les prières obligatoires, puis qu’il dise :

« Ô Seigneur ! Je Te consulte de par Ta connaissance et je T’implore de m’accorder le pouvoir de Ton pouvoir et je Te demande de Ton immense générosité. Car Tu es certes capables et je suis incapable. Tu sais tout tandis que moi, je ne sais pas et c’est toi le Grand Connaisseur de tout ce qui est inconnu. Ô Seigneur ! Si Tu sais que cette chose [et tu nommes clairement la chose en question] est une source de bien pour moi dans ma religion, dans ma vie présente et dans ma vie future (ou il dit : ici-bas et dans l’au-delà) destine-la-moi et facilite-la-moi puis bénis-la-moi. Et si Tu sais que cette chose est pour moi une source de mal dans ma religion, dans ma vie présente et ma vie future (ou il dit : ici-bas et dans l’au-delà) détourne-la moi et détourne-moi d’elle et prédestine-moi le bien là ou il se trouve puis rends-moi satisfait de cette décision ».

[Bientôt Insha’Allah en arabe et en phonétique]

N’éprouvera jamais de remords celui qui consulte son Seigneur et prend conseil auprès des hommes croyants vertueux et agit avec détermination dans toutes ses affaires, Allah le Glorieux a dit :
« Et consultes-les à propos des affaires, puis une fois que tu t’es décidé, confie-toi donc à Allah ».

Qatada  a dit : « Si des personnes se consultent  dans leurs affaires (en vue de plaire à Allah), Allah les guidera vers la chose la meilleur pour eux ».

Extrait de son livre « l’authentique de al-kalim al-Tayyib (les bonnes paroles »

Sheikh Mohammed ibn Saleh Al-Otheimine

Question : Quel est la règle de la Salât d’ Al Istikhâra (invocation à Allah pour guider le fidèle vers la bonne décision) ? Peut-on faire l’invocation d’ Al Istikhâra après la Sâlat de salutation de la mosquée ou d’Ar-Râtibah ?

Réponse : Al Istikhâra est une invocation faite quand la personne est sur le point de faire quelque chose importante ou le prendre une décision, mais elle hésite entre la faire ou ne pas la faire.

Si la personne penche vers une ou l’autre des deux décisions ‘faire ou ne pas faire ‘, il n’est pas permis ce cas de recourir à l’Istikhara. Le Prophète  faisait tant de chose et n’avait point recours à l’Istikhara. Il n’y a pas de hadith qui dit qu’il fit cette Salât. Quand un homme veut faire la Salât, s’acquitter de la Zakât, s’éloigner des interdits ou bien s’il s’apprête à manger, boire ou dormir, il n’est pas permis de faire la Salât de l’Istikhara.

Il ne faut pas non plus réciter l’invocation de l’Istikhara après la Salât de salutation de la mosquée ou après la Salât surérogatoire Ar-Ratibah, car l’intention n’y est pas. Le Hadith sur ce sujet sujet est clair, il faut avoir l’intention de faire la Salât de l’Istikhara, sinon elle n’a pas obéià l’ordre du Prophète.

Si la personne a déjà l’intention de faire l’Istikhara avant la Salât de la salutation ou celle d’Ar-Ratibah, cela signifie qu’elle lui suffit, étant donné que la Hadith :

« Qu’il fasse deux Rak’ahs en dehors de la Salât prescrite » ¹.

Ainsi, l’exception ne concerne que la Salât prescrite. Il est probable qu’elle ne lui suffit pas, car le Prophète  dit :

« S’il a la volonté de faire quelque chose », alors qu’il fasse deux Rak’ahs ».

A mon avis, cela prouve que ces deux Rak’ahs ont seulement pour but de faire ‘Al Istikhâra il est plus préférable, pour moi, de faire deux Rak’ahs indépendantes pour cette invocations.

¹ : Cité par Al-Boukhari dans le livre des invocations, chapitre de l’invocation pour l’Istikhara

Source : Extrait de  Arkan Al Islam – question 292 – Sheikh Mohammed ibn Saleh Al-Otheimine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *