Le Conseil dans les situations de tremblement de terre

Leave a comment
Share Button

Allâh – Subhânahu wa Ta’âla – le Sage sait parfaitement ce qu’Il décrète et les jugements qu’Il saisit. Il est également Sage et sait bien les lois qu’Il établit et les ordres qu’Il donne. Il est le Transcendant [Subhânahu] qui crée les signes qui lui plaisent et les gère de façon à faire peur à ses créatures, à leur rappeler leurs devoirs et à les avertir contre le polythéisme, l’inobservance de Ses ordres et la transgression de ses interdits. Allâh – Subhânahu – dit :

« En outre, Nous n’envoyons de miracles qu’à titre de menace. »

 [1]

Et dit :

« Nous leur montrerons Nos signes dans l’univers et en eux-mêmes, jusqu’à ce qu’il leur devienne évident que c’ est cela (le Coran), la vérité. Ne suffit-il pas que ton Seigneur soit témoin de toute chose ? »

 [2]

Et :

« Dis : « Il est capable, Lui, de susciter contre vous, d’ en haut ou de dessous vos pieds, un châtiment ou de vous confondre dans le sectarisme. Et Il vous fait goûter l’ardeur (au combat) les uns aux autres. » Regarde comment Nous exposons Nos versets. Peut-être comprendront-ils ? »

 [3]

Al-Bukhârî rapporte dans son Sahîh selon Djâbir (radhiallâhu ’anhu) qu’après la révélation du verset :

« Il est capable, Lui, de susciter contre vous, d’ en haut »

Le Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) a dit : « Je demande ta protection » Et : « Ou de dessous vos pieds » Il dit encore : « Je demande ta protection » [4]

Il est rapporté de Abû SHeikh al-Asbahânî selon Mudjâhid à propos de l’explication du verset :

« Dis : Il est capable, Lui, de susciter contre vous, d’en haut, ou de dessous vos pieds, un châtiment. »

Ce qui suit : « Le châtiment du dessous c’est le tremblement [de terre] et l’engloutissement »

Il n’y a aucun doute que les tremblements de terre qui ont eu lieu ces temps-ci en de nombreux endroits font partie des signes à travers lesquels Allâh – Subhânahu – cherche à faire peur à Ses adorateurs. Tout ce qui se passe dans l’univers en fait de tremblements de terre et d’autres phénomènes néfastes à l’homme et porteurs de dommages est dû à l’association d’autres divinités avec Allâh et aux péchés. Allâh – ’Azza wa Djal – a dit :

« Tout malheur qui vous atteint est dû à ce que vos mains ont acquis. Et Il pardonne beaucoup. »

 [5]

Et :

« Tout bien qui t’atteint vient d’Allâh, et tout mal qui t’ atteint vient de toi-même. Et nous t’avons envoyé aux gens comme Messager. Et Allâh suffit comme témoin. »

 [6]

Et :

« Nous saisîmes donc chacun pour son péché : Il y en eut sur qui Nous envoyâmes un ouragan ; il y en eut que le Cri saisit ; il y en eut que Nous fîmes engloutir par la terre ; et il y en eut que Nous noyâmes. Cependant, Allâh n’est pas tel à leur faire du tort ; Mais ils ont fait du tort à eux-mêmes. »

 [7]

Il certes obligatoire à l’ensemble des gens responsables et autres qu’eux de se repentir à Allâh – Subhânahu – et de maintenir une conduite droite [pieuse] dans sa religion, et de se méfier de toute forme du polythéisme et de péchés, afin d’obtenir la sécurité et la paix dans ce bas-monde et dans l’au-delà de toutes les épreuves, et pour qu’Allâh leur écarte tout malheur et leur procure du bien. Car Allâh – Subhânahu – a dit :

« Si les habitants des cités avaient cru et avaient été pieux, Nous leur aurions certainement accordé des bénédictions du ciel et de la terre. Mais ils ont démenti et Nous les avons donc saisis, pour ce qu’ils avaient acquis. »

 [8]

Et Il dit encore au sujet des Gens du Livre [Ahl ul-Kitâb] :

« S’ils avaient appliqué la Thora et l’évangile et ce qui est descendu sur eux de la part de leur Seigneur, ils auraient certainement joui de ce qui est au-dessus d’eux et de ce qui est sous leurs pieds. Il y a parmi eux un groupe qui agit avec droiture ; mais pour beaucoup d’ entre eux, comme est mauvais ce qu’ils font ! »

 [9]

Et :

« Les gens des cités sont-ils sûrs que Notre châtiment rigoureux ne les atteindra pas la nuit, pendant qu’ils sont endormis ? Les gens des cités sont- ils sûrs que Notre châtiment rigoureux ne les atteindra pas le jour, pendant qu’ils s’amusent ? Sont-ils à l’abri du stratagème d’Allâh ? Seuls les gens perdus se sentent à l’abri du stratagème d’Allâh. »

 [10]

Le grand savant Ibn al-Qayyîm (rahimahullâh) dit ceci :

« Parfois Allâh autorise la terre à souffler, ce qui provoque les grands tremblements de terre. Ceci provoquent aux adorateurs [d’Allâh] la peur, la crainte, le retour [à Allâh], l’abandon des actes de désobéissance, l’humilité vis-à-vis d’Allâh – Subhânahu – et le regret. Comme l’on dit certains des anciens [Salafs], suite à un tremblement de terre : « votre Maître vous invite au repentir ».

A la suite d’un tremblement survenu à Médine, Oumar Ibn al-Khattâb (radhiallâhu ’anhu) a fait un sermon en disant : « Si cela se répète, je n’habiterai plus dans cette ville avec vous ! »

Les traditions rapportées des anciens sur le sujet sont nombreuses.

Ce qui est obligatoire face aux tremblements de terre et aux autres signes tels que les éclipses, les violentes tempêtes et les inondations, c’est de s’empresser à se repentir à Allâh – Subhânahu – de se montrer humble devant Lui, de Lui demander la sûreté, de le rappeler [Dhikr] fréquemment et de lui demander pardon. C’est la raison pour laquelle le Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) dit : « Quand vous constatez cela [l’éclipse] ayez recours au rappel [d’Allâh], à Son invocation et à lui demander le pardon ». [11]

Il est recommandé également d’exprimer de la miséricorde à l’égard des pauvres et de leur offrir des aumônes tel que ce que l’on retrouve dans les paroles du Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam : « Ayez pitié pour les autres, on en aura pour vous » [12] – « Ceux qui font preuve de miséricorde [envers les autres] bénéficieront de la miséricorde du Clément, ayez de la miséricorde pour ceux qui vivent sur terre, Celui qui est dans le ciel en aura pour vous » [13] et il (sallallahu ’alayhi wa sallam) dit aussi : « Qui ne pardonne pas ne sera pas pardonné » [14]

Il a été rapporté d’après ’Oumar Ibn Abd Al-’Azîz (rahimahullâh) qu’il écrivait à ses préfets pour leur donner l’ordre d’effectuer des aumônes en cas de tremblement de terre. L’une des causes qui permet de se mettre à l’abri des calamités consiste, de la part des autorités publiques, à maîtriser les faibles [stupides], à leur imposer la vérité, à leur appliquer les lois, à ordonner le bien et interdire le mal. Tel qu’Allâh – ’Azza wa Djal – le dit :

« Les croyants et les croyantes sont alliés les uns des autres. Ils commandent le convenable, interdisent le blâmable accomplissent la Salâ, acquittent la Zakâ et obéissent à Allâh et à Son messager. Voilà ceux auxquels Allâh fera miséricorde, car Allâh est Puissant et Sage. »

 [15]

Et :

« Allâh soutient, certes, ceux qui soutiennent [Sa Religion]. Allâh est assurément Fort et Puissant, ceux qui, si Nous leur donnons la puissance sur terre, accomplissent la Salâ, acquittent la Zakâ, ordonnent le convenable et interdisent le blâmable. Cependant, l’ issue finale de toute chose appartient à Allâh. »

 [16]

Et :

« Puis quand elles atteignent le terme prescrit, retenez-les de façon convenable ou séparez-vous d’elles de façon convenable ; Et prenez deux hommes intègres parmi vous comme témoins. Et acquittez-vous du témoignage envers Allâh. »

 [17]

Les versets allant dans ce sens sont très nombreux. Le Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) a dit : « Quiconque s’évertuera à satisfaire les besoins de son prochain, Allâh satisfera les siens » Unanimement reconnu authentique. [18] Le Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) dit encore : « Quiconque dissipe le souci d’un croyant ici-bas, Allâh lui dissipera ses soucis le Jour de la Résurrection. Et quiconque accorde des facilités à un homme en difficulté, Allâh lui rendra la vie facile aussi bien ici-bas que dans l’au-delà. Et quiconque dissimule [les défauts] d’un musulman, Allâh dissimulera ses défauts ici-bas et dans l’au-delà. Allâh sera au service de Son serviteur tant que celui-ci sera au service de son prochain » [19] Les hadîth abondent dans ce sens. [20]

Notes

[1] Coran 17/59

[2] Coran 41/53

[3] Coran 6/65

[4] Rapporté par al-Bukhârî dans « Kitâb at-Tafsîr »

[5] Coran 42/30

[6] Coran 4/79

[7] Coran 29/40

[8] Coran 7/96

[9] Coran 5/66

[10] Coran 7/97-99

[11] Rapporté par al-Bukhârî et Muslim

[12] Rapporté par Ahmad

[13] Rapporté par at-Tirmidhî

[14] Rapporté par al-Bukhârî

[15] Coran 9/71

[16] Coran 22/40-41

[17] Coran 65/2-3

[18] Rapporté par al-Bukhârî, Muslim et at-Tirmidhî

[19] Rapporté par Muslim

[20] Madjmu’ Fatâwa de SHeikh Ibn BâZ, 9/148-152

Source : http://www.manhajulhaqq.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *