Le critère qui permet de faire la différence entre ceux qui prétendent appliquer et ceux qui appliquent réellement

Leave a comment
Prière et Salut d'Allah sur lui
Share Button
Cheikh al Albany – qu’Allah lui fasse miséricorde
 

Ceci[1] est donc le critère qui permet de distinguer le musulman qui prétend avec sa langue suivre le Coran et la Sounnah et qui en même temps contredit le Coran et La Sounnah, car il n’est pas retourné vers ce qui lui garantie qu’il ne contredira pas le Coran et la Sounnah ; c’est-à-dire l’ancrage dans la voie des compagnons du prophète Prière et Salut d'Allah sur lui.

Vous êtes donc maintenant face à un texte tiré du verset et du hadith authentique. Le verset à évoqué le chemin des croyants, et le prophète Prière et Salut d'Allah sur lui a évoqué ses compagnons de même qu’il a évoqué les Khalifs bien guidé dans l’autre hadith authentique rapporté par un groupe des gens des Sounans, parmi lesquels : Abou Dâwoud, attirmidhi, Ahmad bni Hanbal et d’autres :

D’après ‘Irbâd bni Sâriya : « Le Messager d’Allah Prière et Salut d'Allah sur lui nous fit un sermon tel que nos cœurs en frémirent et nos yeux en versèrent des larmes. Nous lui demandâmes : « Ô Messager d’Allah ! Serait-ce un sermon d’adieu ? Fait nous donc quelques recommandations. « Je vous recommande, dit-il, la crainte d’Allah – ta’âla – et une totale obéissance, même si un esclave devient votre chef. Car celui auquel sera prêté une longue vie verra de nombreux différents. Aussi, tenez vous fermement à ma Sounnah et à celle des Khalifs bien guidés après moi. Accrochez vous y de toute vos dents et gardés vous des choses forgés, car toute chose forgé est innovation et toute innovation est égarement. » ».

Et dans une autre version il y est ajouté : « et toute égarement mène au feu ». Vous voyez que le prophète Prière et Salut d'Allah sur lui a également couplé dans ce hadith la Sounnah du prophète avec celle des Khalifs bien guidés.

Ce hadith rejoint celui du groupe sauvé, ainsi que le verset : « Et quiconque fait scission (se sépare) d’avec le Messager, après que le droit chemin lui est apparu et suit un sentier autre que celui des croyants, alors nous le laisserons comme il s’est détourné, et le brûlerons dans l’Enfer. Et quelle mauvaise destination ! »

C’est pour cela qu’il n’est pas permis au musulman de suivre, au nom du livre et de la Sounnah, des opinions ou des paroles qui contredisent la voie de nos pieux prédécesseurs. Car leur voie est une explication du Coran et de la Sounnah. Vous savez tous que la Sounnah explique le Coran, comme l’a dit Allah en s’adressant à la personne du prophète Prière et Salut d'Allah sur lui : « Nous avons fait descendre sur toi le rappel (le coran) afin que tu explique au gens ce qu’on a fait descendre sur eux »[2]


[1] Suivre les prédécesseurs

[2] sourate 16 verset 44

Source : Mise en garde contre l’ignorance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *