Le Mahdi tant attendu (Partie II)

Leave a comment
saw
Share Button

Extraits : el Mahdî el Muntazhar de ‘Abd el ‘Alîm el Bustawî (1/356-358)

Que les prières d’Allah et Son Salut soient sur Mohammed, ainsi que sur ses proches,et tous ses Compagnons !

L’auteur de cette thèse magistère effectuée pour la section d’étude supérieure de l’université el Malik ‘Abd el ‘Azîz à la Mecque, ‘Abd el ‘Alîm el Bustawî, propose une étude technique de tous les hadiths et annales qu’il a recensés autour de la personnalité du Mahdî. Le premier volume de sa thèse est consacré à tous les textes qu’il a jugés authentiques sur le sujet. L’autre volume recense toutes les annales faibles, fausses, ou même inventées sur la question. Les lignes suivantes sont une synthèse de sa recherche où il ramène dans un même contexte, tous les propos prophétiques authentiques possibles qu’il a pu trouver dans ce chapitre :

Le Mahdî porte le même nom que celui du Prophète saw et son père porte le même nom que celui du sien. Il est issu de la famille du Prophète saw, de la descendance de Fâtima plus exactement. Il a le front large et le nez aquilin (légèrement courbé). Allah va le réformer en une nuit. Avant son avènement, la terre sera remplie d’injustice et d’iniquité. Sous son Khalifat, il répandra la justice et l’équité. Selon ibn Hibbân et d’autres savants, il est l’homme qui recevra allégeance des musulmans entre la Pierre noire et le Maqâm d’Ibrahim. Son règne durera sept ans bien que certaines versions doutent sur le nombre exact en parlant de sept, de huit ou de neuf ans. Ce doute semble provenir des rapporteurs, c’est pourquoi, il incombe de le dissiper.

Il viendra à la fin des temps, mais l’Heure ne se déclenchera pas avant qu’il s’installe au pouvoir. S’il devait rester un seul jour avant le cataclysme, Allah le prolongerait afin qu’il puisse s’installer au pouvoir. Il viendra en direction de Khurâsân à la tête d’étendards de couleurs noires. Allah lui fera descendre la pluie et la terre fera naître ses richesses. Il y aura plus de bétail et la nation sera plus grande. Celle-ci jouira de la richesse sous son règne comme elle n’en a jamais connu. Il répartira l’argent équitablement, il en donnera abondamment et sans compter. Quand ‘Îsâalay descendra, il priera derrière le Mahdî. cela sous-entend que l’Antéchrist sortira à son époque, car ‘Îsâ alay aura pour mission de tuer le Faux Messie. Selon Abû Dâwûd et d’autres savants, il compte parmi les douze Khalifes dont parle le hadith sur la question. Ibn Hibbân et d’autres savants pensent que l’armée qui verra s’écrouler la terre sous ses pieds à la fin des temps, se formera pour combattre le Mahdî. Fin de citation.

Voici en complément à ce sujet, une analyse subtile de Sheïkh el Islam ibn Taïmiya au sujet des deux enfants de ‘Âli ra : « Les ancêtres du Madhî remontent à el Hasan non à el Husaïn car ces derniers ressemblent sous certains aspects aux deux enfants d’Ibrahim bien qu’ils ne soient pas des prophètes. Pour les protéger, le Prophète saw invoquait Allah en ces termes : « Je vous place sous la protection des Paroles parfaites d’Allah contre toute insufflation des démons et tout mauvais œil.  »[10] Il disait à ce sujet qu’Ibrahim protégeait Ismâ’îl et Ishâq de cette façon. »[11] Ismâ’îl était le plus grand et le plus sage des deux garçons. C’est pourquoi, le Prophète a proclamé du haut de sa chair alors qu’el Hasan se tenait près de lui : « Mon fils que voici est un Sayyid (maître), Allah conciliera par lui entre deux grandes armées. »[12] La plupart des prophètes provenaient de la descendance d’Ishâq, et de la même façon la plupart des Imams sont de la descendance de Husaïn. Or, le sceau (ou le dernier) des prophètes dont la religion s’est répandue sur toute la surface de la terre est de la descendance d’Ismâ’îl, il convenait ainsi que le Mahdî ce Khalife bien guidé qui sera le dernier des Khalifes soit de la descendance de Hasan. »[13]

 

Que les prières d’Allah et Son Salut soient sur Mohammed, ainsi que sur ses proches,et tous ses Compagnons !

Extraits : el Mahdî el Muntazhar de ‘Abd el ‘Alîm el Bustawî (1/356-358)

Traduit et adapté pour islamhouse par :

Karim ZENTICI

Relu par Abu Hamza Al-Germâny 

[10] Rapporté par el Bukhârî (3371), selon ibn ‘Abbâs.

[11] C’est un passage du Hadith précédent.

[12] Rapporté par el Bukhârî (2704, 3629, 3746, 7109), selon Abû Bakra.

[13] Voir :Jâmi’ el Masâil de Sheïkh el Islam ibn Taïmiya qui proposent certaines Fatwas inédites (4/99).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *