Le Salut (as salam)

Leave a comment
Share Button

Réf. : Tafsir as-Sa’di, Tafsir ibn Kathir, Al- manhi ach-char’iyya de al-Hilali

Après un aperçu sur l’obligation de demander l’autorisation pour entrer chez quelqu’un (voir le numéro précédent), nous allons nous intéresser à un autre comportement très important pour celui qui est invité et pour celui qui ne l’est pas, qui est : Le Salut. Pour comprendre ce point, et bien sûr l’appliquer incha’Allah, nous expliquerons ce verset : Allah Le Très Haut dit: «Quand donc vous entrez dans des maisons, adressez-vous mutuellement des salutations venant d’Allah, bénies et agréables. C’est ainsi qu’Allah vous expose ses versets, afin que vous compreniez » S24 V61.

Quand donc vous entrez dans des maisons

Les maisons dont il est question sont aussi bien les maisons dans lesquelles on est invité que nos propres maisons. Adressez-vous mutuellement des salutations. C’est à dire, saluez-vous les uns les autres. En fait, les musulmans ne forment qu’un seul individu de par l’affection, la compassion et la sympathie qu’ils éprouvent les uns envers les autres.

Ces des salutations venant d’Allah. C’est à dire qu’Allah les a légiférées pour nous, et Il en a fait notre salut. Ces salutations sont bénies. Le fait de dire uniquement «Que la paix soit sur vous» est considéré comme un manque dans le salut. Il est préférable d’y ajouter la “miséricorde et la bénédiction d’Allah”. Le salut fait partie des bonnes paroles qui sont aimées auprès d’Allah. Ces paroles contiennent en elles-mêmes une bonne chose ainsi qu’une incitation à la fraternité et à l’amitié.

Faut-il saluer si la maison est inhabitée, ou s’il n’y a personne lorsqu’on y entre ?

L’Imam an-Nawawi ‘ cite dans son livre Sahih al Adhkar wa da’ifouhou (vol.1 page 104): «Il nous est rapporté dans alMouwatta de l’Imam Malik, qu’il est préférable de dire quand on entre dans une Maison inhabitée: Traduction relative et approchée : «Que la paix soit sur nous et sur les saints serviteurs d’Allah »

Quelques règles à savoir, relatives au salut

Arrow Il est interdit de parler avant d’avoir dit le salut. D’après ibn ‘Omar (Radia Allah ‘anh) qui a dit : Le Messager (Salla Allah ‘alih wa Salam) a dit : «Le salut est avant la question, donc celui qui commencera par la question avant de saluer, ne lui répondez pas » Hadith Hassan.

Arrow D’après Jabir ibn ‘Abdillah (Radia Allah ‘anh) le Messager d’Allah (Salla Allah ‘alih wa Salam) a dit : «Ne donnez pas l’autorisation d’entrer à celui qui ne commence pas par le salut » Hadith Hassan.

Parmi les bienfaits de cette règle

1. Il est donc interdit de poser une question ou de demander l’autorisation d’entrer avant de saluer.

2. On ne doit pas répondre à celui qui pose une question avant de saluer.

3. On ne doit pas donner l’autorisation d’entrer à celui qui demande l’autorisation avant de saluer.

Et il convient d’enseigner à cette personne la manière d’agir. Un homme de Bani‘Amar demanda l’autorisation d’entrer chez le Prophète (Salla Allah ‘alih wa Salam) en disant : « Puis-je entrer ? » Et le Prophète (P. S. d’Allah sur lui) dit : « Sors vers celui-là et apprends-lui la manière de demander l’autorisation d’entrer, et dis-lui de dire : « Que la paix soit sur vous, puis-je entrer ? ». L’homme l’entendit et il dit : « Que la paix soit sur vous, puis-je entrer ? ». Alors le Prophète (P. S. d’Allah sur lui) l’autorisa et l’homme entra» Hadith Sahih. Voir dans Sahih al-Boukhari.

La réprobation de saluer d’un mouvement de poignets ou un mouvement de doigts

D’après ‘Omar ibn Chou’aib, d’après son père, d’après son grand-père, le Prophète (Salla Allah ‘alih wa Salam) a dit : «Ne fait pas partie de nous : Celui qui se donne une ressemblance à autre que nous, et ne ressemblez pas aux juifs ni aux chrétiens. Le salut des juifs est un signe des doigts et le salut des chrétiens est un signe du poignet » Hadith authentique.

Parmi les bienfaits de cette règle

La réprobation de ressembler aux juifs et aux chrétiens dans le salut par le poignet ou les doigts. Il faut préciser que le Hadith d’Asma bint Yazid (Radia Allah ‘anhouma) n’est pas en contradiction avec celui précédemment cité, à savoir que : «Le Prophète (Salla Allah ‘alih wa Salam) passa un jour par la mosquée alors qu’il y avait un groupe de femmes assises et il leur fit un signe de la main en les saluant. » Ceci porte sur le fait que le Prophète (Salla Allah ‘alih wa Salam) a rassemblé la parole et le geste pour saluer.

La réprobation de dire, pour celui qui demande la permission d’entrer :« C’est moi »

D’après Jabir ibn ‘Abdillah (Radia Allah ‘anh) qui a dit : « Je me rendis chez le Prophète (Paix et Salut d’Allah sur lui),dans la religion il était au-dessus de mon père. Je frappais à la porte, et il dit : « Qui est là ? » Je dis : « C’est moi. » Et il dit : « Moi, moi », comme s’il les avait désapprouvés» Hadith authentique.

Parmi les bienfaits de cette règle

Arrow 1. La réprobation pour celui qui demande la permission d’entrer de dire : «C’est moi» quand on lui demande «Qui est là ?». Car cette réponse ne contient aucun éclaircissement et appelle plutôt à la confusion. Et parmi les droits de l’hôte, est qu’il sache le nom de celui qui lui demande d’entrer chez lui.

Arrow 2. Faisait partie de la voie des Salafs, le fait de dire leur nom lorsqu’ils demandaient la permission d’entrer. Et d’après ibn ‘Abbas (Radia Allah ‘anh) qui a dit : «‘Omar demanda la permission d’entrer chez le Prophète (P. S. d’Allah sur lui) et il a dit : « Que la paix soit sur le Messager d’Allah, que la paix soit sur vous, ‘Omar peut-il entrer ?» Hadith authentique.

Référence:
Tafsir as-Sa’di
Tafsir ibn Kathir
Al- manhi ach-char’iyya de al-Hilali

Source: http://www.al.baida.online.fr/lattitude_que_doitadoptersalut.htm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *