Le sang du musulman est interdit à verser, hormis dans trois cas…

Leave a comment
Share Button

Cheikh Al Allama Al Mouhadith Abdul Mouhssine Al Abbad.

 

Abdoullah Ibn Massou’d Rapporte :

« Le messager d’Allah a dit : ” Le sang du musulman est interdit à verser, hormis dans trois cas : le marié qui commet l’adultère, l’auteur d’un homicide volontaire, et l’apostat qui délaisse la communauté. “

Rapporté par Boukhari et Mouslim

Explications :

Arrow Sa parole : « Le marié qui commet l’adultère »

Il s’agit ici de l’homme marié, la peine qui lui est infligée s’il vient a commettre l’adultère est la lapidation à mort, comme cela a été confirmé par la Sounnah du messager d’Allah ainsi que par le verset de la lapidation dont la lecture a été abrogée mais dont le Hukm est resté.

Arrow Quant à sa parole : « L’auteur d’un homicide volontaire »

Il s’agit de celui tué par application du talion.

Allah dit (sens du verset) : «Ô les croyants! On vous a prescrit le talion au sujet des tués »V 178 S 2

Allah dit également : « C’est dans le talion que vous aurez la préservation de la vie » V 179

Arrow Concernant sa parole : « et l’apostat qui délaisse la communauté »

Ce qui est visé ici est l’apostat, d’après la parole du prophète :

« Celui qui change de religion tuez-le » Rapporté par Boukhari n° 3017

Arrow Ibn Rajab Al Hambali a mentionné d’autres personnes autre que ceux mentionnées dans ce Hadith dont [la Chari’a exige] d’exécuter :

1 – L’homosexuel

2 – Celui qui fornique avec une femme avec laquelle le mariage lui est interdit (mère, sœur, tante..)

3 – Le Zoophile

4 – Le sorcier

5 – Celui qui abandonne la prière

6 – Celui qui est attrapé une quatrième fois pour consommation d’alcool

7 – Celui qui est attrapé une cinquième fois pour vol

8 – Celui qui espionne les musulmans pour le compte des mécréants

Etc…

Parmi les enseignements à tirer de ce Hadith :

1 – La protection du sang du musulman excepté lorsqu’il commet une des trois choses mentionnées dans le hadith.

2 – La peine infligée à l’homme marié qui commet l’adultère est la lapidation à mort avec des pierres

3 – L’exécution de l’auteur d’un homicide volontaire lorsque les conditions pour l’application du Talion sont réunies

4 – L’exécution de l’apostat homme ou femme.

Sources : Fat Al Qawiy Al Matine Fi Charhi Al Arbaîna wa Tamamatou Bi Khamissina Li-Nawawi wa Ibn Rajab p 6O du Cheikh Al Allama Al Mouhadith Abdul Mouhssine Al Abbad.

 

Source :

Fawaîd proposé par le frère Mounib Abou-Houdeyfa Al-Qamari (qu’Allah le récompense) sur Fourqane.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *