Le tatouage en islam, licite ou illicite

Le tatouages en islam licite ou illicite
Share Button

Le tatouage en islam, licite ou illicite

(Halal ou Haram)

Vous aimeriez aussi : Les piercings en islam
La pratique des tatouages est clairement interdite et il n’y a aucune divergence là-dessus, bien que certaines femmes, issues de certaines cultures les pratiquent encore (sur le visage, les mains…)

 
Voici la parole du prophète ‘alayhi salatou wa sallam prouvant son intercdiction ou il dit :

« Maudites soient les tatoueuses et celles qui se font tatouer, celles qui épilent les visages des autres et celles qui s’épilent leur propre visage, celles qui liment leurs dents par coquetterie, changeant ainsi la création d’Allah »

Hadith rapporté par al Boukhâri, Mouslim, Abou Dâwoud, at Tirmidhi, ad Darimi et l’imam Ahmad

Ibn Mas’oûd (رضي الله عنه) a dit :

“Qu’Allâh maudisse celles qui font le tatouage et celles qui se font tatouer, celles qui taillent les sourcils et celles qui se les font tailler, celles qui se liment les dents, dénaturant ainsi la création d’Allâh”. Une femme lui reprocha ces paroles. Il lui dit : “Qu’ai-je à ne pas maudire ceux que le Messager d’Allâh a maudits alors qu’il est mentionné dans le Livre d’Allâh le Très-Haut :”Ce que le Messager vous donne, prenez-le et ce qu’il vous interdit, interdisez-le à vous mêmes”.
(Coran 59/7) et (Al-Boukhâri, Mouslim)

 
 
La parole de iblis (a’ûdhûbiLLah) sur l’altéreration de la création d’ALLah :
Le tatouages en islam licite ou illicite وَلأُضِلَّنَّهُمْ وَلأُمَنِّيَنَّهُمْ وَلآمُرَنَّهُمْ فَلَيُبَتِّكُنَّ آذَانَ الأَنْعَامِ وَلآمُرَنَّهُمْ فَلَيُغَيِّرُنَّ خَلْقَ اللّهِ وَمَن يَتَّخِذِ الشَّيْطَانَ وَلِيًّا مِّن دُونِ اللّهِ فَقَدْ خَسِرَ خُسْرَانًا مُّبِينًا
“Certes, je ne manquerai pas de les égarer, je leur donnerai de faux espoirs, je leur commanderai, et ils fendront les oreilles aux bestiaux; je leur commanderai, et ils altéreront la création d’ALLah. Et quiconque prend le Diable pour allié au lieu d’ALLah, sera, certes, voué à une perte évidente.”
Sourat El Nissa verset 119.

 
L’explication du terme “changer la création d’ALLah” signifie le tatouage d’après El Hassane Ben Abi El Hassen El Basri est cela dans le Tafsir d’Ibn Kathîr (Tome2 page 247).
Le mot tatouage ne se retrouve clairement énoncer que dans les Hadiths du prophète (صلى الله عليه و سلم) qu’on doit suivre à la lettre d’après Saurât El Hachr versé 7 “Ce que vous rapporte le prophète prenez le et prenez garde aussi à ses interdits”.

 

Question :

Le tatouage est-il un péché, haram, ou bien est-il juste déconseillé de se faire tatouer ? Mon problème est que j’ai un petit tatouage. Dans mon entourage, on m’a dit qu’Allah refuse cela et que notre religion est contre. Dieu me punira-t-il ?

Reponse :
 
 
Louange à Allah. Paix et salut sur Son Prophète.
Cher frère, chère sœur :
Le tatouage est interdit et fait partie des grands péchés. Le Prophète, Salla Allahou Alaïhi wa Sallam, a maudit le tatoueuse et celle qui se fait tatouer. D’après Abdallah Ibn Omar, qu’Allah soit satisfait d’eux, le Messager d’Allah, sur lui la paix et le salut, a dit : 
Allah a maudit celle qui porte une perruque (N.d.T. utilise des cheveux qui ne sont pas les siens) et celle qui l’aide à le faire, il a également maudit la tatoueuse et celle qui se fait tatouer »(rapporté par Boukhari). 
Ibn Hajar, dans son livre El Fath, affirme que cette interdiction concerne aussi les hommes. Al Imam Abdallah a défini le grand péché comme étant toute interdiction s’accompagnant d’un châtiment dans ce bas monde ou d’une menace de malédiction ou de châtiment dans l’au-delà.
La personne qui s’adonne à cette pratique doit sincèrement revenir à Allah et se presser de l’effacer de son corps pour que son repentir soit accepté (si elle a commis cet acte de son propre gré). 
Allah accepte le repentir du pécheur quand il se repent. Toutefois, s’il reporte son repentir jusqu’à l’agonie ou la mort, Allah peut lui pardonner comme Il peut le châtier (cependant il ne s’éternisera pas en enfer).
Et Allah sait mieux

 

Le tatouage temporaire n’est pas autorisé

Q : Il est apparu récemment une nouvelle façon de se noircir les paupières comme avec le Khôl, et de dessiner les lèvres, au moyen d’un tatouage temporaire qui peut rester de six à douze mois. Ceci remplace le Khôl traditionnel et le mascara. Quel est la position de l’islam sur cela ? Veuillez nous répondre, qu’Allah vous récompense.

R : Ceci n’est pas permis, car il est concerné par l’interdiction du tatouage. Le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, a maudit celles qui se tatouent ou tatouent les autres. Ce tatouage qui délimite les lèvres et les yeux et qui dure de six mois à une année, puis qui est renouvelé pour la même durée lorsqu’il s’efface, ressemble au tatouage permanent.

 
 

Quant au Khôl, c’est un remède pour les yeux. Sa couleur est soit noire, soit grise ; on le met sur les cils et les paupières afin de prévenir l’œil de la conjonctivite ou des autres maladies. Il est aussi utilisé par les femmes à des fins esthétiques, c’est-à-dire pour s’embellir de la façon autorisée par la religion.

Quant à la délimitation des lèvres au moyen de ce tatouage temporaire, cela n’est pas permis à mon avis. Et la femme doit s’éloigner des choses douteuses. Allah est le Plus Savant, et la prière et le salut sont sur Muhammad, ses proches et ses Compagnons. Fatwa émise et signée par cheikh ‘Abdullah ibn ‘Abdir-Rahmân Ibn Jibrîn.

traduit par fatawaislam

______________

 

Enlever un tatouage après le repentir ?
De Chaykh ibnou Baz, rahimahoullah.

 

Question :

Je suis un jeune, el hamdoulileh, qui fait ses devoirs envers Allah, j’accomplis les cinq prières en groupe à la mosquée, mais mon problème, c’est qu’avant mon repentir, je me suis tatoué la main gauche. Je sais maintenant sans aucun doute que cela fait partie des plus grandes interdictions. Et après avoir été guidé, el hamdoulileh, j’ai essayé de l’enlever mais je n’ai pas réussis et il est encore là. Me conseillez-vous de faire une chirurgie esthétique pour enlever ce tatouage qui a de mauvaises conséquences sur moi ?

Réponse :
 
Tu n’a pas de péché pour cela, wal hamdoulileh, le repentir efface ce qui le précède, wal hamdoulileh. Et,concernant ce tatouage, il n’y a pas de problème à ce qu’il reste si le fait de l’enlever te cause une fatigue, un mal, ou une dépense importante. Mais s’il peut se retirer facilement, retire le, wal hamdoulileh. Cependant si cela nécessite une grande dépense, ou que cela va te causer un mal, que l’opération va te nuire, cela ne t’es pas obligatoire.

http://www.binbaz.org.sa/mat/10813 Traduit par l’equipe assounnah.