Quelques points de la biographie de Shaykh Muqbil (RahimAllah)

Leave a comment
Yemen_2
Share Button

Son origine, Son clan, Ses études : Yemen_2

Il est Muqbil bin Haadee bin Muqbil bin Qaa’idah al-Hamdaanee al-Waadi’ee al-Khallaalee, de la tribus des Aali Raashid.Il vient de Waadi’ah, qui est un endroit à l’est de la ville de Sa’adah dans la vallée de Dammaaj.

Parlant de son père , Umm ‘Abdillaah Al-Waadi’iyyah a dit : “ son père mourut alors qu’il etait jeune il ne l’a pas connu. Il grandit donc comme un orphelin sous la protection de sa mère, quand elle lui disait de travailler afin de gagner de l’argent et afin d’etre comme tout le monde il lui répondait : “Je vais partir étudier” et elle lui disait alors : “qu’Allah te guide” ainsi elle invoquait Allah pour qu’Il le guide, aussi il se peut qu’une de ses invocations ait coincidé à un moment ou les invocations sont acceptées vu qu’il fut parmi ceux qu’Allah guida.” [Nubdhah Mukhtasarah: pg. 18]

Parlant de son clan Shaykh Muqbel dit dans sa biographie : “Qu’Allah soit Glorifié, la majeure partie des personnes de Waadi’ah, region voisine de Sa’adah me défendirent moi et la Da’wah. Certains le firent pour défendre la religion et d’autres par dévotion tribale.Mais si ce n’eut été pour Allah tout d’abord , les ennemis de la Da’wah as salafiyah, et en particulier les chiites de Sa’adah, nous auraient tous anéantis”. (les chiites du yemen étaient très agressifs à l’encontre de shaykh muqbel car shaykh Muqbel détournait les gens du shisme wal hamdulillah)

Shaykh Muqbel rajoute : ” … si bien qu’Allah me sauva des chiites par l’intermédiaire des hommes de Waadi’ah ainsi que certains autres, les chiites m’en voulaient énormément .”

“Dans sa biographie Shaykh Muqbel raconte qu’apres avoir a étudié en arabie saoudite des livres tel que : Saheeh Al-Bukhaary, Buloogh al-Maraam, Riyaadh as-Saaliheen (le jardin des vertueux), Fath-ul-Majeed (l’explication de Kitaab at-Tawheed) aupres des savants de son époque ainsi qu’en auto didacte, il est rentré au yemen et il a commencé a précher à la da’awah authentique et à combattre les fausses pratiques tel que l’adoration des tombes, le sacrifice pour autre qu’Allah etc…

Les chiites yemenites lui en voulaient beaucoup certains le menacèrent de mort et les autorités chiites et communistes de l’époque le menaçait de l’emprisonner, et il fut d’ailleurs emprisonné 11 jours.

Concernant cette anedocte shaykh Muqbel rapporte :

” Une cinquantaine parmi les jeunes de Waad’iah me visitaient en prison certaines nuits, tandis que 150 hommes de Waadi’ah allaient voir les gardiens de prisons durant ces memes nuits si bien qu’à la fin les gardiens de prison extenués  par cela me libérèrent et la louange revient à Allah toute entière.

Un autre exemple du soutient des gens de Waadi’ah est que lorsque je souhaitais voyager et que je l’annonçais ils se concurrençaient les uns les autres, qu’Allah les preserve, pour voir qui m’accompagnerait et qui assurerait ma sécurité à un tel point que parfois nous sortions et voyagions remplissant une quinzaine de voitures.”

 

 

Ce que les savants disent de lui :

 Yemen_5

Concernant Shaykh Muqbel rahimahoullah Shaikh Muhammad bin Saalih Al-‘Uthaimeen a dit : “ Dites lui que je le considère comme étant un revivificateur (mujaddid).” Shaikh Yahyaa al-Hajooree rapporta que Shaikh Rabee’ Al-Madkhalee dit à propos de Shaykh Muqbel : “ Il est le revivificateur (mujaddid) du Yemen” et il dit également “ depuis l’époque de Shaykh ‘Abdur-Razaaq as-San’aanee jusqu’a notre époque actuelle personne n’a établi la da’awah au Yemen et revivifié sa saveur comme l’a fait Al Waadi’i (c’est à dire Shaykh Muqbel).”

Shaikh Al-Albaanee rahimahoullah a dit par ailleurs : “ …Ainsi manquer de respect et déprécier ces deux shaykhs (Rabee’ et Muqbil), qui appellent au Qur’aan et au Sunnah, à la méthologie des salaf saalih (pieux prédécesseurs) qui font la guerre à ceux qui s’opposent à cette méthodologie droite et correcte vient de 2 catégories de personnes et ceci est clair a chacun.

Cela peut soi venir de quelqu’un d’ignorant ou de quelqu’un qui suit ses désirs… S’il s’agit d’une personne ignorante alors on peut lui enseigner…par contre si il s’agit d’une personne qui suit ses désirs, ses passions alors nous cherchons le refuge auprès d’Allah contre le mal de cette personne. Et nous demandons à Allah, Le Puissant, Le Sublime de le guider ou de briser son dos.”[source de cette parole audio tiré de : Silsilah al-Hudaa wan-Noor: 1/851]

 

 

Perles de sagesse :

Quelques paroles de Shaykh Muqbel :

  • “Oh mes enfants, je jure par Allaah si la science pouvait être versée dans un verre, je la verserais pour vous, mais elle n’est que par le dur travail, l’épuisement, et l’éraflure des genoux. Et Yahyaa bin Abee Katheer disait à son fils ` Abdullaah : ” la science ne s’obtient pas par la relaxation du corps”.

    Rapporté par Muslim dans son Saheeh chapitre de la prière

 Yemen_4

  • Nous croyons qu’il n’y aura ni honneur ni victoire pour les musulmans tant qu’ils ne retourneront pas au Livre d’Allah et à la Sunna du messager d’Allah (salallahu ‘alayhi wa sallam). Tarjuma Abi ’Abdur-Rahman Muqbil Ibn Hadi al-Wadi’i (p. 135-142) tiré de salafs.com

 

  • Notre da’wa et notre ‘aqida est plus chère à nos yeux que nous-mêmes, nos biens et nos progénitures. Ainsi nous ne sommes pas prêts à la laisser tomber pour de l’or ni pour de l’argent. Nous disons que cela est tel qu’aucun ne peut espérer nous désintéresser de notre da’wa , ni penser qu’il lui est possible de nous l’acheter pour des dinar ou des dirham. Car les politiques savent déjà cela de nous, et ils ont désespéré de nous l’acheter par des hautes positions sociales ou des biens matériels. Tarjuma Abi ’Abdur-Rahman Muqbil Ibn Hadi al-Wadi’i (p. 135-142) tiré de salafs.com

 

 

Sa Mort :

Shaikh Muqbil bin Haadee Al-Waadi’ee est décédé en 1422H (7/21/2001) en raison d’une affection hépatique dont il souffrait depuis longtemps, et pour laquelle il a voyagé en Amérique, en Allemagne et en Arabie Saoudite durant la dernière partie de sa vie pour chercher le traitement. Il avait près de soixante-dix ans lorsqu’il est mort à Jeddah(arabie saoudite). Sa prière funèbre fut célébrée à Makkah et il fut été enterré dans le cimetière d’Al-`Adl près des tombes de Shaikh Ibn Baaz et Shaykh Al-`Uthaimeen d’Ibn, qu’Allah leur fasse misericorde à tous trois.

 

 

 

Son oeuvre :
Yemen_3

Shaykh Muqbil a laissé derrière lui un centre au yemen : “le dar al hadith de Dammaaj ” dans lequel les étudiants musulmans (plus de 1000 hommes et femmes) du monde entier viennent étudier le tawhid, la sunnah authentique, le Qour’an, les règles de jurisprudence etc…

Shaykh Muqbil a laissé derriere lui des étudiants en science islamique (Toulab el ‘ilm) confirmés qui apellent à Allah selon la compréhension des pieux prédécesseurs, parmi eux Shaykh Yahiaa al Hajoory qu’Allah le préserve qui est le remplaçant de shaykh Muqbel à la tete du “dar al hadith de Dammaaj“, ou Shaykha Umm Abdillah bint Muqbel (fille de shaykh Muqbel comme son nom l’indique) elle donne des cours aux soeurs, elle est également l’auteur d’ouvrages bénéfiques concernant la femme, l’éducation de enfants et d’autres sujets, qu’Allah la préserve.

 

Nous demandons à Allah de faire miséricorde à Shaykh Muqbel, tout comme nous demandons a Allah de renforcer la da’wah Salafiyah, nous implorons Allah d’améliorer l’état de nos gouverneurs musulmans ainsi que l’etat des musulmans partout dans le monde, Il est certes Celui qui Voit et qui Entend.

source principale :

Al ibaanah

Traduit et légèrement adapté par ahloul-hadith.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *