Un repenti du takfir et de ceux qui rendent mécréant les Savants

Leave a comment
Clock
Share Button

Sheikh Saleh Ibn Muhammad Al Louhaydane (Qu’Allah le préserve)

 

Quant au fait de commettre des assassinats et rendre mécréant autrui (Takfir), il ne fait aucun doute qu’il n’est pas autorisé au musulman de rendre mécréant un individu alors que le Prophète (paix et bénédictions d’Allah sur lui) a dit : « Celui qui dit à son frère musulman : Ô mécréant !* » ; alors que ce n’est pas le cas, c’est lui qui sera considéré ainsi. Celui qui dit à son frère musulman : « Ô mécréant ! » ou « Ô ennemi d’Allah ! » et ce n’est pas le cas, cela se retournera contre lui, c’est-à-dire que cette parole s’appliquera sur celui qui la proféré…


 Un repenti du takfir et de ceux qui rendent mécréant les Savants
Sheikh Saleh Ibn Muhammad Al Louhaydane

Voir la vidéo Format (mp4) |Télécharger | 04 min : 19


Question :

Ô Sheikh ! Je faisais partie de ceux qui ont été aveuglés par la compagnie de tous ceux qui ont commis et perpétraient des attaques terroristes ; et je faisais partie de ceux qui vous considérez comme mécréant ; cependant, et la louange est à Allah, je me désolidarise devant Allah de tout cela, en espérant également que vous allez me pardonner. Ô noble Sheikh, est-ce que les Khawaridj se reconnaissent-ils dans cette appellation ? Et est-ce que toute personne qui commet des actes de terrorisme et la destruction, fait partie des Khawaridj ? (Votre fils, Abu Muhammad).

Réponse :

Les Khawaridj, sont ceux chez qui on a vu immerger, à leur époque, l’idéologie et les actions qui consistent à rendre mécréant les musulmans dans leur ensemble, exception faite à ceux qui étaient avec eux. Et c’est la raison pour laquelle, Ils ont rendu mécréant ‘Ali Ibn Abi Taleb (qu’Allah soit satisfait de lui) ainsi que les compagnons qui étaient avec lui. Aussi, lorsque ‘Ali Ibn Abi Taleb (qu’Allah soit satisfait de lui) fut questionné à leur sujet, étaient-ils considérés comme des mécréant où pas ? Il a répondu : « de la mécréance, ils ont fui ». Certes, il ne les a pas rendus mécréant, mais il a montré qu’ils étaient d’un grand préjudice pour les gens et qu’ils commettent des abus.

Quant à l’acte de l’individu qui est similaire à celui des Khawaridj, ceci n’implique pas qu’il soit sur la même croyance qu’eux. Beaucoup d’actes peuvent se ressembler sans que pour autant la personne partage la même croyance qu’eux ; même s’il leur ressemble dans les actes.

Il ne fait aucun doute que les attaques terroristes qui ont été perpétrées autrefois dans ce pays et celles qui les ont précédées, représentent un égarement évident ; sachant que dans notre pays, les attaques terroristes ont fait leur apparition en 1966 (1386 H), voilà déjà une quarantaine d’année. L’injustice envers ce pays à débuté prématurément ; ainsi, tu ne trouveras aucune personne des gens de science parmi ceux qui sont véridiques dans leur savoir, capable de dire que ces attaques terroristes visent à se rapprocher d’Allah ; qu’elles sont un jihad dans le chemin d’Allah, ou au minimum un acte légitime, n’engendrant aucun péché ni aucun mal. Pourtant il s’agit là d’un égarement et d’une corruption qu’Allah à condamné dans le Saint Coran, ceux qui sèment le désordre et saccagent culture et bétail.

Nous demandons à Allah – Le Très Haut – de réformer tous ceux dont les cœurs sont imprégnés par ces choses-là et qu’Il les guide sur la voie droite ! Qu’Allah étende la réussite et la réforme dans cette communauté et dans toutes les autres communautés islamiques et qu’Il fasse revenir toute personne s’étant éloigné de la vérité et du bien, sur le droit chemin !

Quant au fait de commettre des assassinats et rendre mécréant autrui (Takfir), il ne fait aucun doute qu’il n’est pas autorisé au musulman de rendre mécréant un individu alors que le Prophète (paix et bénédictions d’Allah sur lui) a dit : « Celui qui dit à son frère musulman : Ô mécréant ! * » ; alors que ce n’est pas le cas, c’est lui qui sera considéré ainsi. Celui qui dit à son frère musulman : « Ô mécréant ! » ou « Ô ennemi d’Allah ! » et ce n’est pas le cas, cela se retournera contre lui, c’est-à-dire que cette parole s’appliquera sur celui qui la proféré.

En ce qui me concerne, j’accepte et je pardonne à tous ceux qui ont parlé sur moi en espérant, par cette démarche, la récompense d’Allah, car certes Allah dispose de beaucoup plus de chose que peut avoir le serviteur. Et j’aime ainsi être la cause de tout bienfaiteur afin qu’il accède à sa bonne action, comme je demande à Allah de guider chaque musulman de ce pays et de tous les autres pays islamiques sur la voie droite et comme je demande également à Allah – Le Très Haut – de faire en sorte que tout ce qui s’est déroulé dans ce pays, les sabotages et les attaques terroristes et les meurtres, marquent la fin de ces fitan dans ce royaume et qu’après ce genre d’incidents, suivent des jours plein de bénédiction et une fraternité réciproque et une entraide dans le bien et la taqwa ainsi qu’un repentir sincère émanant de tous et certes Allah est capable de toute chose.

[Fin des paroles du Sheikh]


* Le Prophète (paix et bénédictions d’Allah sur lui) a dit : « Celui qui dit à son frère musulman : Ô mécréant ! Elle reviendra sur l’un d’eux » [Rapporté par Al-Boukhari n°6103 et Mouslim n°6104]


 

Source : www.sahab.net – سائل يتوب من موالات جميع من يفعل و يقوم بالتفجيرات وتكفير العلماء

Sheikh Saleh Ibn Muhammad Al Louhaydane (Qu’Allah le préserve)
Traduction rapprochée : AbuKhadidja Al Djazairy

Source : http://www.alghourabaa.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *